Je n’utilise pas ma cheminée, dois-je la faire ramoner ? Y a t-il une obligation ?

Par L'équipe Optireno

Je n'utilise pas (ou peu) ma cheminée : dois-je quand même la faire ramoner ?
Partagez cet article sur votre réseau favori !

Vous avez une cheminée, mais vous ne l’utilisez pas ? Vous vous demandez sûrement si le ramonage est vraiment nécessaire dans ce cas. La question est plus complexe qu’elle n’y paraît, et la réponse pourrait bien vous surprendre. En France, la législation est stricte sur le sujet et les implications ne sont pas uniquement légales. Entre risques pour la santé, conséquences financières et même un impact sur la valorisation de votre bien immobilier, le sujet mérite une attention particulière. Lisez la suite pour démêler le vrai du faux.

Rappel sur les obligations de ramonage

Tout d’abord, il est essentiel de rappeler que le ramonage des conduits de cheminées est une obligation légale en France. Chaque propriétaire ou locataire doit faire vérifier et entretenir régulièrement les installations de chauffage et notamment procéder au ramonage de la cheminée.

Cependant, cette exigence n’est pas directement liée à l’utilisation effective de la cheminée, mais plutôt à sa présence dans le logement. En d’autres termes, même si vous ne l’utilisez pas, vous êtes tenu de la faire ramoner.

Car même si vous ne l’utilisez jamais, qu’est ce qui vous garanti que ces amis ou membres de la famille, à qui vous prêtez votre maison l’espace d’un week-end, ne vont pas décider de s’allumer un petit feu de cheminée pour se réchauffer ? Sans le savoir, ils font un feu dans une cheminée encrassée qui n’a pas été ramonée depuis des années… et provoquent un départ d’incendie.

Outre la catastrophe, pire encore : l’assurance ne prendra pas en charge le sinistre, car vous n’avez pas réalisé le ramonage annuel obligatoire. Le ramonage d’une cheminée, même non utilisée, est donc bien obligatoire.

Les risques encourus d’une cheminée non ramonée

Les dangers pour la santé

Sachez que le non-respect de l’obligation de ramonage peut engendrer des conséquences graves pour votre santé. Une accumulation de suie et de résidus dans les conduits de fumée peut provoquer un refoulement des gaz brûlés dans votre habitation, entraînant une intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz inodore et incolore est extrêmement dangereux et peut être mortel en cas d’exposition prolongée ou à haute concentration.

Les risques d’incendie

En plus des problèmes de santé, le non-ramonage de votre cheminée peut également présenter un risque d’incendie. Les résidus de suie et de goudron (le bistre) dans les conduits peuvent s’enflammer et provoquer un feu de cheminée, mettant ainsi en danger votre logement et ceux qui s’y trouvent. Pour une cheminée jamais entretenue et très encrassée, un seul feu de cheminée peut suffire à provoquer un incendie !

Bistre dans un conduit de cheminée qui n'a pas été ramoné
Le bistre est la substance issue des fumées de combustion du bois. Elle vient se déposer sur les conduits et vient former une couche épaisse dans le temps, qui peut s’enflammer. Une cheminée qui n’a pas été utilisée depuis longtemps peut avoir des dépôts de bistres importants dans son conduit, ce qui peut être particulièrement dangereux si la cheminée n’est pas ramonée.

Les conséquences juridiques et financières

Si vous ne faites pas ramoner votre cheminée conformément aux réglementations en vigueur, vous pourriez être tenu responsable en cas d’incident. Nous l’avons vu avec l’exemple précédent. Cela pourrait entraîner des conséquences juridiques et financières telles que des amendes, des poursuites judiciaires ou la nullité de votre assurance habitation.

Il est donc essentiel de respecter ces obligations légales, même si vous n’utilisez pas votre cheminée.

Bénéfices du ramonage régulier de votre cheminée

1. L’entretien et la performance de la cheminée

Même si vous ne l’utilisez pas actuellement, il est possible que vous souhaitiez mettre en fonction votre cheminée ultérieurement. Un ramonage régulier permettra d’assurer son bon fonctionnement et de préserver ses performances en matière de chauffage. Grâce à cela, lorsque vous souhaiterez utiliser votre cheminée, elle sera prête à l’emploi et fonctionnera correctement. Vous pouvez également rénover votre cheminée pour être certain qu’elle soit sécuritaire.

2. Un geste écoresponsable

Le ramonage de votre cheminée contribue également à la protection de l’environnement et à la qualité de l’air intérieur. En effet, un conduit propre permet une meilleure combustion des matériaux utilisés comme combustible, limitant ainsi les émissions de polluants dans l’atmosphère.

3. La valorisation de votre bien immobilier

Une cheminée entretenue régulièrement est un atout pour la vente ou la location d’un logement. Si vous envisagez de vendre votre bien immobilier, disposer d’une cheminée bien entretenue, même si elle n’est pas utilisée, peut favoriser la vente et rassurer les potentiels acheteurs quant à l’état général du logement.

Quelle fréquence de ramonage pour une cheminée non-utilisée ?

La fréquence de ramonage recommandée varie en fonction du type de chauffage et du combustible utilisé. Au-delà de 1 stère de bois, deux ramonages sont conseillés.

Concernant les cheminées non-utilisées, un ramonage annuel suffit. Cette précaution permettra d’assurer l’entretien général de l’installation tout en respectant légalement vos obligations.

Choisir le bon professionnel pour ramoner votre cheminée

  • Vérifiez les qualifications et l’expérience du ramoneur. Il doit être en mesure de vous fournir une attestation de ramonage, valable aux yeux des assurances.
  • Assurez-vous que le professionnel est bien assuré en responsabilité civile professionnelle pour couvrir les éventuels dommages causés lors de l’intervention.
  • N’hésitez pas à demander plusieurs devis afin de comparer les tarifs et les prestations proposées par différents ramoneurs dans votre région.

Même si vous ne pensez pas utiliser votre cheminée, il est essentiel d’effectuer régulièrement un ramonage pour garantir la sécurité de votre logement et celle de ses occupants, tout en respectant les obligations légales en vigueur.

L'équipe Optireno