La question pas si farfelue : faut-il toujours couper le chauffage quand on aère la maison ?

Par L'équipe Optireno

La question pas si farfelue : faut-il toujours couper le chauffage quand on aère la maison ?
Partagez cet article sur votre réseau favori !

Il est courant d’entendre dire qu’il faut systématiquement éteindre son chauffage lorsqu’on aère sa maison. Mais est-ce réellement conseillé ? Dans cet article, nous allons explorer les avantages et inconvénients de cette pratique, ainsi que les principales recommandations pour une gestion optimale de la température à l’intérieur de nos habitats.

Pourquoi aérer sa maison, même en période de froid ?

Tout d’abord, il est essentiel de rappeler pourquoi il est important d’aérer sa maison, même en période de froid. Aérer permet de renouveler l’air intérieur et d’éliminer les polluants qui s’accumulent au fil des heures. En effet, certains produits ménagers ou matériaux dégagent des composés organiques volatils (COV) dangereux pour notre santé. De plus, l’humidité et la condensation favorisent le développement de moisissures et acariens, qui peuvent provoquer des allergies et autres problèmes respiratoires.

  1. Aérer régulièrement : ouvrir fenêtres et portes pendant quelques minutes chaque jour, même en hiver, est donc indispensable pour assurer un air sain dans la maison.
  2. Ventiler : pour améliorer encore davantage la qualité de l’air intérieur, pensez à utiliser les dispositifs de ventilation disponibles dans votre logement (VMC simple flux ou double flux, aérateurs…).

Les avantages de couper le chauffage pendant l’aération

L’argument principal en faveur de la coupure du chauffage lorsqu’on aère sa maison est d’économiser l’énergie. En effet, lorsque les fenêtres sont ouvertes, une partie de la chaleur produite par les radiateurs s’échappe à l’extérieur et est donc perdue.

Mais attention : il ne faut pas confondre économies d’énergie et confort thermique ! Si vous éteignez complètement vos radiateurs au moment d’aérer votre logement, il se peut que la température chute rapidement et que vous ressentiez une sensation de froid désagréable. La solution idéale consiste donc à trouver un juste milieu entre la maîtrise des consommations énergétiques et le maintien d’un niveau de température optimal pour un confort incomparable.

Utilisez un thermostat connecté

Si vous voulez optimiser vos dépenses énergétiques et garder une température idéale dans votre maison, vous pouvez envisager d’équiper chaque pièce avec un thermostat connecté. Ces dispositifs intelligents permettent de moduler la consommation de chauffage en fonction des besoins réels et des préférences de chaque occupant. Ils peuvent également être programmés pour se déclencher uniquement lorsque les fenêtres sont fermées – soit après avoir renseigné manuellement cette information, soit grâce à des capteurs de contact situés sur les châssis.

Quand aérer sans impacter la température intérieure ?

  • Privilégier certaines heures : il est généralement recommandé d’aérer sa maison tôt le matin ou tard le soir, lorsque les températures extérieures évoluent peu en hiver. De cette manière, la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur sera moins importante, ce qui limitera les déperditions de chaleur.
  • Optimiser la durée : pour minimiser les pertes de chaleur lors de l’aération, il est conseillé d’ouvrir grand les fenêtres pendant une courte période (5 à 10 minutes) plutôt que de les entrouvrir pendant un laps de temps plus long.

En somme, couper systématiquement le chauffage lorsque l’on aère sa maison est un geste simple pour faire quelques économies supplémentaires sur notre facture de chauffage. Toutefois, adopter cette démarche nécessite une réflexion préalable selon le type de chauffage dont vous disposez, sans oublier de veiller au maintien d’un confort thermique optimal dans votre logement.

L'équipe Optireno