Le guide conseils pour les travaux de rénovation énergétique

Tout savoir sur les travaux de rénovation

La rénovation d’un logement apporte cachet, confort, superficie ou encore performances énergétiques supplémentaires. Cependant, réaliser un chantier d’installation d’un équipement, de remplacement de son chauffage, d’isolation thermique, d’électricité ou d’amélioration énergétique dans une maison ancienne ne s’improvise pas. Quelles étapes respecter en appartement ou en maison ? A quel artisan ou entreprise du bâtiment faire appel ? Nous vous fournissons la visibilité nécessaire à la conduite de travaux de rénovation de l’aménagement au gros œuvre : planification et chiffrage, travaux (toiture, fenêtres, murs, sols…), artisans et devis…

guide travaux renovation

Pourquoi réaliser des travaux de rénovation ?

Cinq raisons majeures conditionnent la réalisation de travaux de rénovation :

  • L’appropriation de l’espace suite à un achat immobilier ;
  • La rénovation à visée esthétique sur un logement ancien ;
  • L’amélioration de son confort thermique (et la diminution de ses factures énergétiques) ;
  • La sécurité (installation électrique hors normes etc.) ;
  • L’augmentation de la valeur foncière du logement et/ou de son attractivité en vue d’une vente.

Catégoriser, planifier et chiffrer vos travaux de rénovation étape par étape

Planifier et organiser vos travaux de rénovation

Vous devez d’abord déterminer quels types de travaux de rénovation vous souhaitez effectuer :

  • Travaux de rénovation de gros œuvre (structurels pour votre maison/appartement) ;
  • Travaux de second œuvre : électricité, plomberie, chauffage, pose de revêtements…
  • Travaux d’aménagement et/ou de finition.

Réaliser un bilan thermique de votre logement est indispensable pour savoir quels travaux initier, définir un ordre de priorités et un budget. Un professionnel intervient ici pour analyser les différentes parties de votre logement, la qualité des installations existantes et les déperditions thermiques associées.

travaux de renovation maison

Chiffrer vos travaux de rénovation

Une fois les éléments précédents en tête, partagez votre besoin à votre artisan, lequel vous conseillera sur les équipements et/ou le matériel les plus adaptés à votre projet. L’idée est d’obtenir une enveloppe travaux globale pour vous permettre de situer l’investissement financier à prévoir et de rechercher des aides ou un financement adapté, comme un prêt pour travaux.

Voici quelques fourchettes de prix pour les travaux les plus courants, en rénovation globale de moyenne gamme.

Prix global moyen Tarif horaire artisan*
Rénovation maison 300 à 2 000 €/m² Entre 45 et 65 €
Rénovation appartement 300 à 1 200 €/m² Entre 45 et 65 €
Aménagement intérieur Environ 60 €/m² 150 € pour un décorateur
Rénovation de murs intérieurs 25 à 50 €/m² Environ 50 €
Rénovation de cuisine 450 à 1 000 €/m² 35 à 50 €
Rénovation de salle de bain 500 € à 750 €/m² 50 à 70 €
Rénovation thermique 200 à 450 €/m² Environ 50 €
Rénovation de toiture 180 à 300 €/m² 40 à 60 €
Rénovation énergétique 200 à 450 €/m² Environ 50 €
Rénovation escalier bois 800 à 8 000 € 40 à 60 €
Rénovation de cheminée 400 à 2 000 € Environ 45 €
Remplacement de porte d’entrée 1 500 à 3 500 € 40 à 60 €
Rénovation de carrelage / sol 40 à 90 €/m² Environ 40 €
Rénovation écologique 200 à 450 €/m² 45 à 55 €
Rénovation électrique 90 à 110 €/m² 50 à 75 €
Aménagement extérieur 15 à 60 €/m² Environ 45 €
Entretien du jardin 15 à 60 €/m² Environ 30 €

Pensez aussi au coût du forfait d’accompagnement à maîtrise d’ouvrage (AMO), dont le montant oscille généralement autour de quelques centaines d’euros. Cet accompagnement peut être amorti en demandant à bénéficier de MaPrimeRénov’ à hauteur de 150 € (rénovation énergétique).

*Au tarif horaire des artisans, il faudra souvent ajouter les frais de déplacement facturés en sus mais également prendre en compte la dimension géographique. En Ile-de-France, les tarifs sont majorés d’environ 20 à 30 %.

Travaux de rénovation majeurs en maison ou appartement : spécificités par type de chantier

Rénovation écologique

La rénovation écologique globale est la plus efficace et déterminante, ce pourquoi nous l’abordons en premier. On l’appelle aussi rénovation énergétique puisqu’elle porte sur des postes primordiaux en matière d’isolation, de chauffage ou encore d’électricité. Il s’agit de rénover son habitation via un chantier respectueux de l’environnement (faible empreinte carbone) et d’améliorer les performances énergétiques de ladite habitation.

Parmi les travaux de rénovation écologique envisageables, on trouve : l’isolation, le remplacement de vieux émetteurs de chaleur (chaudière gaz ou fioul, radiateurs électriques…) et l’installation d’équipements performants (poêle à bois, pompe à chaleur, chauffage solaire…). Une rénovation écologique peut également impliquer de rénover sa toiture pour la transformer en une version végétalisée, de réaliser une extension de l’habitation ou de refaire son isolation à base de matériaux biosourcés seulement.

>> Guide rénovation écologique

Important ! Les travaux de rénovation écologique vous donnent droit à une ou plusieurs subventions financières comme la prime énergie, les aides d’Action Logement, de l’Anah (MaPrimeRénov’), de l’ADEME et à une TVA à taux réduit de 5,5 %.

Rénovation électrique

Selon l’Observatoire National de la Sécurité des Installations Electriques (ONSE), plus de 7 millions d’habitations disposeraient actuellement d’installations électriques hors normes (NF C15-100). Rénover la vôtre est essentiel en termes de sécurité !

Mise aux normes du tableau électrique (entre 250 € et 750 € environ), changement et/ou installation de prises et d’interrupteurs, encastrage de fils électriques, raccordements… comptez au total entre 90 et 110 €/m².

>> Guide rénovation électrique

N’oubliez pas de faire réaliser un plan des appareillages par votre électricien. Le diagnostic électrique de votre habitation vous coûtera autour de 150 € TTC.

Rénovation de toiture

Rénover sa toiture peut être primordial en termes d’esthétisme ou d’isolation, notamment sur les bâtiments anciens. Une très grande partie des déperditions thermiques proviennent du toit : parfaire son isolation et en profiter pour lui donner une seconde jeunesse, voilà qui peut donc clairement changer la donne en matière de confort thermique. Isolation sous rampants de toiture, pose d’ardoises, de tuiles, nettoyage de toiture, création d’une toiture végétalisée… le panel des travaux de rénovation toiture est très vaste.

>> Guide rénovation toiture

Ne comptez pas moins de 180 €/m² pour une rénovation traditionnelle et plus de 10 000 € pour le remplacement d’une toiture complète en maison individuelle.

Rénovation mur intérieur

La rénovation de mur intérieur peut prendre bien des formes en fonction de l’état de ceux-ci, de la superficie de votre logement ou encore du type de revêtement déjà présent (ou non) dessus. S’agit-il de refaire la peinture des murs de votre cuisine ? De poser du carrelage mural dans votre salle de bain ? De refaire l’isolation de l’ensemble de vos murs intérieurs ? L’état actuel de vos murs peut également nécessiter un traitement contre l’humidité, un travail anti-fissures ou encore anti-moisissures. Généralement, comptez entre 25 et 50 €/m², hors main d’œuvre.

>> Guide rénovation mur

Pour réduire vos coûts, vous pouvez procéder vous-même à la dépose des revêtements muraux existants, reboucher les trous et les fissures déjà visibles.

Travaux de rénovation cuisine

Pose de revêtement, changement des poignées, du plan de travail, de la hotte… la rénovation structurelle d’une cuisine ancienne implique de savoir se projeter. Il sera nécessaire de réfléchir aux problématiques de ventilation, au respect des standards d’espaces entre le mobilier et à celui des normes sécuritaires (emplacement des points d’eau, des prises électriques etc.).

>> Guide rénovation cuisine

Pour la rénovation globale d’une cuisine ancienne, il faudra compter entre 450 et 1 000 €/m² en moyenne gamme.

Travaux de rénovation salle de bain

Rénover sa salle de bain est également essentiel si vous souhaitez bénéficier d’un confort de vie optimal une fois entré dans le logement. La rénovation de salle de bain comprend les travaux suivants :

  • Pose d’un revêtement de sol et/ou mural résistant à l’humidité (carrelage, peinture résine, autour de 5€/²)
  • Pose de meuble vasque, VMC double flux, douche à l’italienne, baignoire, WC, lavabo, mitigeur…

Le coût d’une rénovation globale de salle de bain oscille entre 5 000 et 7 500 € pour 10 m² alors qu’une rénovation simple (peinture, équipements mince) oscille plutôt entre 1 000 et 2 000 €. N’oubliez pas de prendre en compte le tarif horaire de l’artisan carreleur ou du plombier et de la dépose des équipements existants.

>> Guide rénovation salle de bain

travaux de renovation salle de bain

Travaux de rénovation secondaires en maison ou appartement

Rénover ne renvoie pas toujours à des chantiers d’ampleur. Aménagement, changement de carrelage, rénovation d’un escalier ou d’une porte… Balayons quelques-uns de ces chantiers dits “secondaires”.

Rénovation carrelage sol

Abordable, facile à poser et à entretenir, le carrelage est robuste, étanche et trouve facilement sa place qu’elle que soit la pièce de l’habitation que vous souhaitez rénover. Vous pouvez le changer, le vitrifier, remplacer seulement les carreaux abîmés, repeindre par-dessus ou encore poser un nouveau type de carrelage clipsable sur l’existant. Si vous souhaitez apporter davantage de chaleur à votre pièce, vous pouvez choisir du carrelage en terre cuite, en ardoise ou encore en grès.

>> Guide rénovation carrelage

Rénovation d’escalier

L’escalier se trouve souvent dans un hall d’entrée ou dans une pièce à vivre et entre donc forcément dans le périmètre de rénovation de ces pièces, par souci de cohérence. La rénovation d’un escalier bois peut consister en la pose de contremarches, en un coup de peinture spécial bois ou en la pose d’un vitrificateur. Vous pouvez aussi installer ou retirer facilement la rampe de l’escalier pour alléger la structure et créer davantage d’espace.

>> Guide rénovation escalier

Rénovation de cheminée

La rénovation d’une cheminée peut avoir une visée esthétique ou encore un but sécuritaire, notamment sur de très anciennes installations n’ayant plus servi depuis longtemps (étanchéité, isolation du conduit, habillage de cheminée…). Pensez à installer un foyer fermé ou un insert (augmentant le rendement de 15 à 80 % !). Ce type de rénovation de cheminée vous donne droit à une subvention financière (MaPrimeRénov’) allant jusqu’à 2 000 € pour les ménages aux revenus les plus modestes !

>> Guide rénovation cheminée

Rénovation de porte d’entrée

Le rôle de la porte d’entrée en matière de sécurité est central. Celle-ci est aussi la vitrine de votre habitation, elle renvoie une première image dont il est difficile de se défaire. Vous pouvez procéder à la rénovation de votre porte d’entrée très simplement via un coup de peinture ou bien choisir de la remplacer par un modèle plus récent. Il vous faudra compter entre 1 500 et 3 500 € en moyenne gamme, hors prix de la main d’œuvre.

>> Guide rénovation porte

Aménagement intérieur et extérieur

En intérieur, n’oubliez pas de faire le point sur la taille de vos pièces et leur agencement. Les espaces réduits limitent les possibilités mais dégagent de jolies opportunités de décorations originales, notamment sur les murs.

>> Guide aménagement intérieur

En extérieur, la tendance est au multi-espaces, notamment pour les terrains en longueur. Cloisonnez à l’aide d’arbustes et de haies pour constituer plusieurs espaces où chacun pourra se rendre pour se détendre : cour, cuisine extérieure, potager, aire de jeux, espace piscine, allée…

>> Guide aménagement extérieur

Consultez nos guides sur la rénovation pour en savoir plus sur ces différents travaux. Nous y abordons la question de l’entretien du jardin.

>> Guide jardin