RT 2012 : quelle épaisseur d’isolant pour l’isolation thermique des murs par l’intérieur ?

En France, le secteur du bâtiment était en 2020 le plus gros consommateur d’énergie : il représentait 42 % de la consommation énergétique totale et 23 % des émissions de gaz à effet de serre. Afin de limiter le réchauffement climatique et de réaliser des efforts dans le domaine de la construction, la RT 2012 (Règlementation Thermique 2012) fixe de nouvelles exigences et un certain niveau de performance énergétique pour tous les travaux neufs. En matière d’isolation thermique des murs par l’intérieur, l’épaisseur minimale pour attendre les objectifs est comprise entre 10 cm et 25 cm, en fonction de la zone géographique et de l’isolant choisi.

Épaisseur isolation des murs par l'intérieur

Comment fonctionne l’isolation thermique des murs par l’intérieur (ITI) ?

L’isolation thermique des murs par l’intérieur est la méthode d’isolation des bâtiments la plus répandue. Elle consiste à mettre en place un isolant sur la face intérieure des parois, puis de le couvrir d’un pare-vapeur et d’un parement. Grâce à l’ITI, on améliore le confort dans le logement en stabilisant sa température, on réduit les factures de chauffage et on rénove l’esthétique intérieure.

L’isolation thermique par l’intérieur est particulièrement adaptée à toutes les maisons anciennes construites en pierre et à tous les bâtiments qui bénéficient d’une architecture originale ou de nombreux reliefs en façade. Pour ces biens immobiliers, l’isolation par l’extérieur n’est tout simplement pas envisageable.

En quoi consiste la RT 2012 ?

La règlementation thermique 2012 s’applique à tous les logements neufs. Elle fixe un plafond de consommation énergétique de 50 kWh/m²/an. Cette valeur est indiquée pour l’énergie primaire, c’est-à-dire qu’elle inclut les pertes liées à la production, à la transformation, au transport et au stockage de l’énergie.

La RT 2012 impose aussi de concevoir tous les bâtiments de façon bioclimatique, afin qu’ils soient adaptés à l’environnement où ils sont construits et qu’ils disposent une consommation énergétique limitée. Elle prévoit également un confort estival agréable, sans pour autant recourir à un système de climatisation dédié.

En déterminant une résistance thermique pour toutes les zones où des transferts de chaleur ont lieu (toiture, murs, planchers), la RT 2012 fixe le niveau minimum d’isolation nécessaire. Les valeurs requises, indiquées dans l’arrêté du 3 mai 2007 actualisé le 22 mars 2017, sont les suivantes :

  • Toiture : R ≥ 3,3
  • Murs en contact avec l’extérieur : R ≥ 2,9
  • Plancher bas : R ≥ 2,7

La RT 2012 fixe donc la résistance thermique minimale des parois verticales à 2,9 m².K/W.

Comment calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire ?

Pour calculer l’épaisseur d’isolant nécessaire pour atteindre les exigences requises par la règlementation thermique, on utilise la formule mathématique suivante :

E = (R x ℷ) x 100

Où :

  • E est l’épaisseur d’isolant, exprimée en cm
  • R est la résistance thermique minimale fixée par la RT 2012 (2,9 m².K/W)
  • ℷ est la conductivité technique de l’isolant choisi (en W/m.K)

Les matériaux isolants ont une conductivité thermique comprise entre 0,01 W/m.K pour les plus performants à 0,06 W/m.K pour les plus basiques.

L’épaisseur nécessaire, en fonction de l’isolant choisi

L’isolation thermique par l’intérieur offre l’avantage d’être compatible avec une grande variété de matériaux isolants. Les occupants d’un logement qui choisissent d’en améliorer l’isolation thermique disposent d’une vaste panoplie, parmi les isolants minéraux classiques, les isolants biosourcés plus écologiques et les isolants synthétiques performants.

RT 2012 : épaisseur minimale pour une isolation par l’intérieur en laine de roche

Très fréquemment utilisée dans la construction résidentielle, la laine de roche possède des propriétés ignifuges très intéressantes.

  • Conductivité thermique moyenne de la laine de roche : 0.036W/m.K
    • Épaisseur minimale de laine de roche, pour R = 2,9 m².K/W : 10,5 cm.

RT 2012 : épaisseur minimale pour une isolation par l’intérieur en polystyrène

Le polystyrène, qu’il soit expansé (PSE) ou extrudé (XPS), est issu de l’industrie pétrochimique. Il propose une bonne résistance à la compression et à l’humidité. Lorsqu’il est vendu en panneaux, sa pose est très facile.

  • Conductivité thermique moyenne du polystyrène expansé (PSE) = 0,038 W/m.K
    • Épaisseur minimale de polystyrène expansé, pour R = 2,9 m².K/W : 11 cm.
  • Conductivité thermique moyenne du polystyrène extrudé (XPS) = 0,032 W/m.K
    • Épaisseur minimale de polystyrène extrudé, pour R = 2,9 m².K/W : 9,5 cm.

RT 2012 : épaisseur minimale pour une isolation par l’intérieur en isolant biosourcé

Les isolants biosourcés sont à la mode ! Ils sont surtout appréciés pour leur origine naturelle, qui implique un faible impact environnemental. Ils disposent d’une image saine et peuvent être utilisés aussi bien en rénovation qu’en construction neuve.

  • Conductivité thermique moyenne du liège = 0,043 W/m.K
    • Épaisseur minimale de liège, pour R = 2,9 m².K/W : 12,5 cm.
  • Conductivité thermique moyenne de la ouate de cellulose (papier recyclé) = 0,041 W/m.K
    • Épaisseur minimale de ouate de cellulose, pour R = 2,9 m².K/W : 12 cm.

RT 2012 : épaisseur minimale pour une isolation par l’intérieur en mousse de polyuréthane

La mousse de polyuréthane fait partie des meilleurs isolants actuels. Ses performances lui permettent de réduire sensiblement l’épaisseur de la paroi isolante et ainsi de limiter la perte de surface habitable lors des travaux d’isolation par l’intérieur.

  • Conductivité thermique moyenne de la mousse de polyuréthane = 0,025 W/m.K
    • Épaisseur minimale de mousse de polyuréthane, pour R = 2,9 m².K/W : 7,5 cm.

À partir de 2022, la RT 2020 remplace la RT 2012

Dès janvier 2022, c’est la RT 2020 qui sera en vigueur. Elle détermine des exigences encore plus ambitieuses : dorénavant, toutes les constructions neuves doivent nécessairement produire autant – voire plus – d’énergie qu’elles en dépensent ! On parle alors de bâtiment à énergie positive (BEPOS). La RT 2020 fixe la résistance thermique minimale des parois en contact avec l’extérieur à 5 m².K/W, ce qui augmente l’épaisseur minimale d’isolant nécessaire.

Retrouvez tous nos guides sur l’isolation des murs par l’intérieur :

Bouton retour en haut de la page