Subvention rénovation toiture 2020 : Quelles aides disponibles et comment en bénéficier ?

La subvention rénovation toiture 2020 va pouvoir vous permettre d’engager des travaux de rénovation pour votre toiture et ce avec un budget raisonnable. Vous comptez effectuer une rénovation de toiture pour l’année 2020 ? Sachez que vous pourrez parfaitement demander de l’aide financière pour réaliser cela si vous remplissez les conditions nécessaires. Pour mieux vous orienter, nous allons voir dans ces quelques lignes les différentes subventions pour rénovation de toiture 2020.

Subvention Rénovation Toiture 2021

Les aides de l’état pour les travaux rénovation

Vous souhaitez vous lancer dans des travaux de rénovation sans dépenser trop ? Renseignez-vous sur toutes les aides qui pourront vous accompagner dans vos dépenses. Chaque année, l’État et quelques compagnies privées proposent un certain nombre d’aides, reconduit les projets des années précédentes et en modifie certains aspects. Voici un point complet sur ce à quoi vous avez droit en 2020.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ est encore dans la liste des subvention rénovation toiture 2020. Ce type de financement a la particularité d’être cumulable avec une autre subvention pour ne citer que le « CITE ». Certaines modifications de la disposition prévoient de valider la subvention pour la rénovation de toiture d’une habitation de plus de deux ans. Autrement dit, vous ne devriez plus prouver que la maison a été bâtie avant 1990 pour profiter de cette aide financière. Ajouter à cela, vous ne serez plus obligé d’entreprendre plusieurs travaux pour valider votre demande. Ce qui fait que vous pourrez uniquement vous contenter de la rénovation énergétique de la toiture pour obtenir ce prêt. Pour l’obtenir, vous devez avoir un dossier solide et vous rendre dans une institution bancaire travaillant avec l’État.

Le Crédit d’impôt pour transition énergétique

Le CITE est un dispositif faisant parti des subvention rénovation toiture 2020 et peut être offerte si la rénovation d’un toit a un impact significatif sur l’isolation de la maison. Plus précisément, l’intervention devrait limiter les dépenses énergétiques à 30 % depuis le toit. Notons que les conditions peuvent être différentes si vous intervenez depuis l’intérieur ou l’extérieur. Pour la première situation, la limite de l’achat et de la pose de l’isolant est de 100 euros par m² alors que cela peut augmenter jusqu’à 150 euros si vous intervenez depuis l’extérieur.

Il ne faut pas oublier que le plafond offert dépendra du nombre d’habitants définitifs dans la maison. Ainsi, une personne qui vit seule aura un plafond de 8.000 euros contre 16.000 euros pour un couple. Concernant les charges, cela peut varier de 200 à 400 euros selon la situation. À souligner que les modifications sur le « CITE » en 2020 prévoient le versement d’une prime conditionnée par vos ressources.

”Selon le règlement de la copropriété, les travaux effectués sur un toit donné peuvent concerner tous les copropriétaires ou seuls ceux dont l’appartement se trouve dans cet immeuble spécifique. Quand la rénovation rentre dans le cadre de travaux d’entretien, il faut que la majorité simple soit obtenue lors de l’assemblée des copropriétaires.
Fabrice, Artisan RGE

Aide à la rénovation de toiture
Faire subventionner une partie de ses travaux de rénovation de toiture permet d’absorber une partie du coût élevé des travaux.

Les aides de l’Anah

L’Anah fait partie des subvention rénovation toiture 2020 à ne pas rater si vous voulez avoir une toiture neuve tout en faisant une importante économie de budget. Toutefois, il ne faut pas oublier que cette subvention est programmée pour les foyers qui ont de faibles revenus mensuels. Pour cela, il est possible d’obtenir un accompagnement complet de la part des responsables de l’Anah. D’ailleurs, ce procédé permet de faciliter la validation de la demande surtout que l’agence se prépare à recevoir un budget en hausse pour l’année 2020.

La subvention peut couvrir les 50 % du coût des travaux sans la taxe. Vous pourrez aussi avoir un plafond de 10.000 euros si vous avez un dossier solide. Il vous sera même possible de profiter de la prime « Habiter mieux » si l’intervention se solde par un gain d’énergie de plus de 25 %.

Les primes des fournisseurs d’énergie

Primes des fournisseurs d'énergie

Généralement, les primes des fournisseurs d’énergie sont offertes après la constatation d’une bonne isolation de la maison depuis la toiture. D’ailleurs, cette subvention est offerte par l’État dans le but de réduire les pertes d’énergie dans la maison, mais aussi pour mieux protéger l’écosystème. Toutefois, il faut admettre que l’aide qui vous sera offerte dépendra de la région dans laquelle se trouve le bâtiment. Mis à part cela, les foyers à faible revenu pourront profiter de la prime « Énergie Plus » à condition que ces derniers remplissent les autres conditions. La maison doit par exemple avoir plus de deux ans.

Par ailleurs, assurez-vous que l’intervenant que vous choisirez soit reconnu RGE. Notons que ce dernier pourra aussi vous conseiller un fournisseur d’énergie fiable surtout pour le chauffage de votre habitation.

Les autres aides

Il existe d’autres aides mise à la disposition des particuliers pour leur permettre de réaliser ce type de travaux.

La TVA réduite

La TVA réduite : Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, les matériaux de rénovation verts bénéficient d’une TVA réduite à 5,5 % ou d’une TVA intermédiaire à 10 % au lieu des 20 % habituel. En Guadeloupe, à La Réunion ou en Martinique, la TVA est réduite à 2,1 %. Lorsqu’un professionnel réalise pour vous des travaux de rénovation, vous profitez de cette réduction et pouvez bien entendu la cumuler avec toutes les autres aides.

L’exonération de la taxe foncière

L’exonération temporaire de la taxe foncière : Les propriétaires d’un logement antérieur à 1989 peuvent demander à leur commune une exonération partielle ou totale de leur taxe foncière pour réaliser des travaux de rénovation énergétique. Vos dépenses d’équipements ouvrant droit au CITE doivent être supérieures à 10 000 € sur une année ou 15 000 € sur 3 ans. L’exonération peut s’étendre sur 5 ans, mais il faut ensuite attendre 10 ans avant de pouvoir bénéficier d’une nouvelle exonération. Pour cela, contactez votre mairie et remplissez un formulaire d’exonération fourni par votre centre des impôts.

Réglementation en vigueur

Lors d’une réfection à l’identique complète, sauf disposition contraire dans le plan local d’urbanisme (PLU), il faut effectuer une déclaration préalable de travaux. Quand la réfection a pour conséquence une modification dite mineure de l’aspect extérieur de l’habitation (changement du matériau de la couverture concernant sa couleur, sa forme ou sa nature), la déclaration préalable est aussi nécessaire. On doit également respecter les normes liées au matériau choisi et le PLU communal.