Peu de gens le savent, mais une VMC fait (vraiment) économiser du chauffage : voici comment

Par L'équipe Optireno

Pourquoi une VMC fait économiser du chauffage ?
Partagez cet article sur votre réseau favori !

La consommation énergétique est devenue un enjeu majeur pour préserver l’environnement et notre portefeuille. Une solution souvent négligée pour réduire cette dépense est l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC). En effet, choisir une vmc double flux optimisée peut considérablement diminuer vos besoins en chauffage et vous permettre de réaliser des économies d’énergie durables. Nous vous expliquerons le fonctionnement des VMC et leur rôle dans la réduction de votre consommation énergétique.

Les différents types de VMC et leur impact sur la consommation énergétique

Il existe plusieurs types de VMC adaptés aux différentes configurations de votre habitation :

  • La VMC simple flux : elle assure un renouvellement constant de l’air intérieur avec un débit fixe d’air neuf. Elle peut être autoréglable ou hygroréglable.
  • La VMC double flux : son fonctionnement se base sur l’échange thermique entre l’air vicié évacué et l’air frais entrant. Les calories récupérées sont ainsi utilisées pour préchauffer l’air entrant, ce qui limite les besoins en chauffage de votre logement.

L’utilisation d’une VMC double flux optimisée présente donc un avantage majeur par rapport à la version simple flux : la possibilité de récupérer les calories contenues dans l’air vicié pour réduire les besoins en chauffage.

Le principe de la VMC double flux et ses avantages

Le fonctionnement d’une VMC double flux

Une VMC double flux est composée de deux réseaux de gaines et d’un échangeur thermique. L’un des réseaux évacue l’air vicié de votre habitation, tandis que l’autre insuffle l’air neuf provenant de l’extérieur. Les deux flux circulent ainsi dans des canalisations séparées jusqu’à l’échangeur thermique, où l’énergie calorifique contenue dans l’air vicié est utilisée pour préchauffer l’air frais entrant, qui sera ensuite redirigé vers les pièces de vie.

Les économies d’énergie réalisées grâce à la VMC double flux

L’utilisation d’une VMC double flux permet de faire des économies non négligeables sur vos factures de chauffage. En effet, en récupérant une partie de l’énergie contenue dans l’air vicié, vous pouvez réduire d’environ 15% à 25% vos besoins en chauffage. De plus, le renouvellement de l’air étant optimisé, la sensation de confort thermique est meilleure et le besoin en chauffage est mécaniquement diminué.

Un air intérieur plus sain

Outre les économies d’énergie, une VMC double flux assure également un air intérieur plus sain en limitant l’apparition de moisissures et en éliminant l’humidité excessive. Moins de pollution, moins d’allergènes et un air renouvelé en continu sont autant de facteurs contribuant à améliorer la qualité de vie dans votre logement.

Les critères à prendre en compte pour choisir une VMC adaptée

Plusieurs éléments sont à considérer lors du choix de votre système de ventilation :

  1. La surface de votre habitation : plus votre logement est grand, plus le choix d’une VMC double flux optimisée sera judicieux. En effet, les économies réalisées seront proportionnelles à la surface de votre domicile.
  2. Le taux d’occupation : si votre logement est souvent inoccupé ou que vous y êtes peu présent, l’utilisation d’une VMC simple flux peut être suffisante et plus économique à l’installation. Cependant, si vous vivez en famille ou passez beaucoup de temps à la maison, l’utilisation d’une VMC double flux vous permettra de réaliser des économies intéressantes sur le long terme.
  3. L’étanchéité à l’air : une VMC double flux fonctionne de manière optimale dans un logement étanche à l’air. Il est donc essentiel de vérifier l’état de votre isolation avant d’envisager ce type d’installation.
  4. Le budget : l’installation d’une VMC double flux représente un coût initial plus élevé que celui d’une simple flux. Cependant, cette différence peut rapidement être amortie grâce aux économies d’énergie réalisées.

Les aides financières pour favoriser l’installation d’une VMC double flux

Afin d’encourager les particuliers à se tourner vers des solutions énergétiques plus durables, plusieurs dispositifs sont mis en place par l’état pour financer tout ou partie de l’installation d’une VMC double flux :

  • Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : il permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 20% à 30% sur le prix de l’équipement et de la pose des VMC double flux optimisées.
  • L’éco-prêt à taux zéro : ce dispositif permet de financer votre projet d’amélioration énergétique sans intérêt. Vous pouvez ainsi emprunter jusqu’à 30.000€ pour financer vos travaux sans avancer de trésorerie ni payer d’intérêts.
  • Les certificats d’économies d’énergie (CEE) : ils permettent de bénéficier d’aides financières allouées par les fournisseurs d’énergie, sous forme de primes, bonifications de travaux…

En conclusion, une ventilation mécanique contrôlée a un impact considérable sur la consommation énergétique liée au chauffage. Les différents types de VMC ont chacun leurs avantages spécifiques. Toutefois, c’est la VMC double flux qui présente le meilleur potentiel d’économie d’énergie grâce à son système d’échange thermique. Bien choisir votre VMC en fonction de vos besoins et de la configuration de votre logement peut vous permettre de réaliser des économies non négligeables sur votre facture énergétique tout en assurant un air sain à l’intérieur de votre habitation.

L'équipe Optireno