Mieux gérer votre consommation d’énergie avec un thermostat

Selon les sondages, la majorité des Français envisagent une augmentation des factures d’énergies pour les années à venir. Alors comment choisir le meilleur chauffage ? Pour pallier à ce genre de problématique notamment, mettre aux normes les différentes installations de votre résidence est de mise. Pour réguler notamment votre chauffage et vos consommations, vous pouvez opter pour le thermostat. C’est un accessoire essentiel dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, qui se décline en différentes sortes et qui s’invite depuis peu dans la majorité des maisons françaises.

économies d'énergie avec un thermostat

Bien vous équiper

L’installation thermostat est une démarche à la portée de n’importe quel amateur en bricolage. Néanmoins, sachez que quelques professionnels peuvent toujours vous accompagner si vous avez quelques craintes quant à vos compétences en la matière.

L’outillage nécessaire pour l’installation

Si vous comptez justement tout faire vous-même, vous aurez besoin de quelques matériels :

  • Vis
  • Tournevis
  • Chevilles
  • Perceuse
  • Crayon
  • Cutter
  • Câble électrique
  • Pince coupante
  • Pince à dénuder
  • Et bien évidemment du bon modèle de thermostat.

Critères de choix du matériel

Pour faire le choix de votre thermostat, vous devez prendre en compte quelques critères. En effet, ce genre d’appareil se décline aujourd’hui en différentes sortes. Vous avez les modèles classiques, qui sont réputés pour leur modicité et leur facilité d’adaptation avec n’importe quel système. Mais vous avez aussi les thermostats d’ambiance et les appareils connectés qui sont plus simples à utiliser et qui vous permettre de gérer à distance le chauffage de n’importe quelle pièce de la maison et la consommation d’énergie en général.

En outre, afin de choisir votre thermostat, il faudra aussi s’attarder sur la puissance de l’appareil. Il faudra un thermostat de la même capacité que les accessoires électriques que vous avez à la maison. Il en va de son bon fonctionnement.

Choisir le bon emplacement

Pour réussir l’installation thermostat, il faudra avant tout choisir le bon emplacement. Bien évidemment, on vous conseille de le mettre dans la pièce à vivre la plus usitée de votre résidence. C’est plus pratique et plus simple d’accès. Mais où dans cette pièce exactement ? Voici les bons à savoir.

Il y a entre autres une norme à connaitre et à respecter pour la mise en place de votre thermostat. Il s’agit de la norme NFC 15-100 qui précise la hauteur idéale à laquelle le thermostat programmable doit être placé, à savoir 90 et 130 cm à partir du plancher.

Le salon : la bonne option

Il y a également quelques éléments qui peuvent venir altérer le bon fonctionnement de votre appareil et que vous ne devez pas minimiser pendant la pose. Aussi, quand vous devez mettre en place votre thermostat, vous ne devez pas le mettre près d’une fenêtre où il ne sera pas à l’abri des rayons du soleil, de la chaleur et du vent. Comme l’appareil capte et enregistre en premier lieu les informations qui sont à proximité de son emplacement, choisir de l’installer à côté d’un radiateur n’est pas une bonne idée. C’est risque de dérégler les données de chauffage de votre maison.

Et bien évidemment, pour des raisons pratiques, ce doit être un endroit facile d’accès où vous pouvez changer facilement les informations qui y sont contenues et mieux gérer ainsi vos consommations d’énergies.

La question de l’emplacement ne se pose généralement pas pour un remplacement de thermostat. Il vous suffit de le mettre au même endroit. Ce qui vous évitera aussi par la suite de refaire les travaux de peintures pour cacher la différente de couleur sur les murs.

Comment poser votre thermostat ?

Vous avez choisi l’emplacement de votre appareil ? Il reste à vous lancer dans l’installation thermostat proprement dite ? Voici les étapes à suivre :

  • Sachez que ce genre d’accessoire est muni d’un boitier, d’un socle et d’une face. Vous devez retirer la face pour faciliter l’accès aux différentes fixations de l’appareil.
  • Utilisez votre crayon pour marquer sur le mur l’emplacement des trous de vis. Retirez ensuite le thermostat et percez sur les zones indiquées avec une mèche de 5mm pour pouvoir utiliser les chevilles et ainsi garantir la robustesse de la mise en place.
  • Placez les chevilles, puis vissez simplement le boitier au mur.

C’est la technique de pose la plus simple. Mais bien évidemment, par souci d’esthétique, vous pouvez compliquer les choses. Dans certaines maisons, le thermostat est encastré dans les murs. Dans ce cas, il vous faudra créer un trou à l’aide des meuleuses de la même taille que l’appareil avant de procéder de la manière susmentionnée.

En tous les cas, vous allez devoir installer le thermostat vide. Cela vous laisse une plus grande liberté de mouvement. Les branchements électriques viennent ultérieurement. Et avant de vous lancer, on vous conseille de couper en amont la distribution.

Le raccordement électrique

Le raccordement électrique est bien souvent ce qui fait peur aux bricoleurs amateurs. Et pourtant, pour la majorité des modèles de thermostat, il vous suffit de suivre les codes couleur classiques.

  • Enlevez le tuyau de protection des fils pour laisser apparaitre les couleurs,
  • Brancher le fil rouge sur la borne rouge et le fil bleu sur la borne bleue.

Procéder de la même manière à l’autre bout de votre fil électrique pour brancher votre chauffage.

Les précautions à prendre pour installer un thermostat

Avant de vous lancer dans l’installation thermostat, il y a quelques précautions à prendre. Non seulement, comme susmentionné, vous devez choisir un modèle de thermostat compatible avec vos appareils, mais vous devez aussi couper le courant avant de procéder. Et malgré tout, porter des gans de travail est nécessaire pour un maximum de sécurité.

Il faudra procéder aux branchements électriques avant de mettre les piles dans votre thermostat. Il en va de votre sécurité, mais aussi de la bonne marche de l’appareil.

Changement de thermostat

Si vous procédez à un simple remplacement de thermostat, on vous conseille de vous rappeler avec précision l’emplacement des fils, quitte à prendre quelques photos pour ce faire. Ceci vous simplifiera l’installation du nouveau boitier et la réalisation des branchements.

En cas de doute, faites toujours appel à un installateur professionnel qui vous proposera un accompagnement sur mesure et minutieux pendant toute la durée de la démarche. Avec ce genre de prestataire, la mise en place de votre thermostat prendra réellement moins de temps.

Nos autres guides sur la rénovation énergétique :