Cette étude compare les isolants les plus écologiques du marché, et le top 3 est étonnant

Par L'équipe Optireno

Cette étude compare les isolants les plus écologiques du marché, et le top 3 est étonnant
Partagez cet article sur votre réseau favori !

Dans notre quête de respect de l’environnement et de réduction de notre empreinte carbone, le choix des matériaux d’isolation pour nos habitations prend une importance considérable. Face aux solutions traditionnelles issues de la pétrochimie, de nombreuses alternatives écologiques permettent désormais de concilier performances thermiques et faible impact environnemental. Une étude publiée par l’ordre des architectes et réalisée par La maison écologique compare les différents isolants du marché pour en tirer un bilan environnemental. Les résultats sont étonnants ! Découvrez ainsi les principaux isolants écologiques et leurs caractéristiques.

1. La laine animale, un allié naturel pour l’isolation

D’après l’étude, le meilleur isolant écologique semble être la laine animale, notamment celle issue du mouton. Cet isolant naturel offre une excellente résistance thermique ainsi qu’une bonne régulation de l’humidité. De plus, sa production nécessite peu d’énergie et ne dégage pas de polluants.

La laine de mouton, chaude et respirante

Issue directement de la toison des moutons, la laine de mouton est un matériau à la fois chaud et respirant, apprécié pour ses capacités isolantes. Outre sa performance thermique, la laine de mouton est également hydrophile, ce qui lui permet d’absorber temporairement l’excès d’humidité à l’intérieur des murs et de limiter ainsi les risques de condensation ou de moisissure. Il n’est pas l’isolant le plus fin, mais certainement un des plus écologique qui soit. En effet, sa composition 100% naturelle en fait un produit sain et responsable.

La laine d’alpaga, une alternative luxueuse

Pour ceux qui cherchent un isolant écologique encore plus performant que la laine de mouton, la laine d’alpaga peut être un choix intéressant. Issue de cette espèce de camélidés vivant principalement dans les Andes, la laine d’alpaga est réputée pour ses qualités exceptionnelles en termes de chaleur et de douceur. Elle présente également une excellente résistance aux intempéries et aux moisissures. Attention toutefois au transport en avion qui peut plomber leur bilan carbone !

2. Les isolants végétaux, une option durable et renouvelable

En matière d’isolation écologique, les végétaux sont également une source importante de solutions innovantes et respectueuses de l’environnement. Parmi les nombreuses options disponibles, le chanvre se démarque par ses propriétés thermiques remarquables et son faible coût de production.

Le chanvre, une fibre naturelle multi-usage

Issue de la transformation des tiges du cannabis sativa, la fibre de chanvre est lui aussi considéré comme une alternative écologique très intéressante pour l’isolation. En plus de sa capacité à absorber l’humidité et favoriser la respiration des parois, elle offre une bonne isolation phonique et thermique. Sa culture ne nécessitant pas de pesticides ni d’engrais chimiques et étant peu énergivore, l’impact environnemental de la production de chanvre est extrêmement limité.

Le lin, une autre fibre végétale en pleine croissance

Très performant en termes d’isolation thermique, le lin est également envisageable et très utilisé dans des projets de rénovation écologique. Cette fibre textile convient aussi bien pour l’isolation des murs que des combles ou des planchers. En outre, sa culture est peu gourmande en énergie et limite l’utilisation de produits chimiques : cela en fait un choix écologique pertinent.

3. Les isolants à base de matériaux recyclés

Dans une démarche de réduction des déchets et d’économie circulaire, il est possible de se tourner vers des isolants fabriqués à partir de matériaux recyclés :

  • Le cellulose, qui est composée principalement de papier journal récupéré puis transformé en flocons, permet d’emprisonner les cellules d’air et offre ainsi une belle performance thermique. Elle présente également l’avantage d’être difficilement inflammable.
  • La laine de verre est produite à partir du verre recyclé et a subi un processus de fonte et de filature. Possédant d’excellentes propriétés isolantes tant thermiques que phoniques, elle est appréciée notamment pour être l’un des isolants les plus abordables sur le marché.
  • Le liège expansé est quant à lui issu du recyclage des résidus de production du liège, matériau naturel, polyvalent et imputrescible. Utilisé sous forme de panneaux ou de granulats, il assure une isolation thermique efficace tout en étant très léger et facile à mettre en œuvre.

En somme, l’isolation écologique offre une variété de solutions efficaces pour un habitat durable et respectueux de l’environnement. Face aux multiples options disponibles sur le marché, il convient de tenir compte des spécificités de chaque matériau pour faire le choix le plus adapté à vos besoins tout en prenant soin de notre planète.

L'équipe Optireno