Les conseils pour bien entretenir son jardin en mars

Le mois de mars marque précisément la fin de l’hiver et annonce bien l’arrivée du printemps. C’est donc une période propice au bon entretien de son jardin afin que l’on se prépare pour l’été. Mais le printemps correspond à l’éveil de la nature et fait place au rayonnement du soleil. C’est aussi la meilleure saison pour apporter une touche de couleur à son jardin. Mais comment bien entretenir son jardin en mars ?

Jardin en mars

Jardin en mars, la nature refait son éveil

Comme tous les ans, on a souvent hâte que vienne le printemps. Et qui dit printemps dit floraison et éveil de la nature. Même si mars n’est pas encore une période propice pour la culture et le jardinage, on assiste bien à l’intersaison et pleins d’idées pour entretenir son jardin sont réalisables. On peut encore ressentir le froid d’hiver à la nuit tombée ou tôt le matin, n’empêche qu’on peut toujours commencer par enlever progressivement les protections hivernales.

Les giboulées de mars sont toujours présentes et s’accompagnent d’averses de pluies, de neige fondue, de grêle et parfois même du grésil. Le Jardin mars reste donc toutefois envisageable malgré cette perturbation climatique. Il est tout de même important de sélectionner les plantes adaptées à ce type de climat et d’effectuer quelques petits travaux d’entretien de son jardin. Pour casser l’ambiance morose de son espace vert, il va falloir étudier l’emplacement idéal pour le jardinage. Cela dépend de la taille de son espace et de sa configuration. Même un balcon peut être un endroit idéal pour ce faire !

Il est donc important de connaitre les espèces qui peuvent être cultivées au potager, au verger, au bassin, sur le balcon et terrasse mais aussi au jardin d’ornement. Si on possède un vaste espace, toutes les fantaisies sont permises que ce soit avec la plantation d’arbres, d’arbustes, de fleurs, de légumes ou de fruits.

Préparer son jardin à accueillir de nouvelles graines

Le jardin en mars est synonyme d’épanouissement, de floraison et même de renaissance. Il ne faut pas négliger les étapes préparatoires destinées à accueillir les nouvelles plantations. Préparer son jardin c’est le nettoyer, faire du désherbage, préparer le sol et bien délimiter les zones de plantations. Il faut aussi tenir compte de la symbiose ou de la complémentarité entre deux espèces. Certaines plantes par exemple ont besoin de plus d’eau, on doit alors les planter tout près d’un bassin d’eau ou d’un sol perméable qui absorbe facilement l’eau. C’est par exemple le cas d’un bananier.

D’autres ont besoin d’une autre espèce pour vivre et survivre et d’autres encore, de plus d’ombre pour pouvoir se développer. Tous ces détails doivent être considérés avant de se procurer les graines. Nul besoin en tout cas d’avoir un diplôme de jardinier, il faut être simplement un grand passionné du jardinage et un connaisseur bien éclairé pour savoir entretenir son jardin au mois de mars.

Entretenir son espace vert c’est créer de l’harmonie entre les plantes. Il faut donc laisser libre cours à son imagination et ne laisser rien au hasard en ce qui concerne le choix des engrais, la quantité d’eau, la préparation du sol, l’organisation des plantes et aussi la distance entre chaque culture.

”Notez que les fleurs de saison commenceront à faire leur apparition durant cette période. Encore faut-il alors les associer à d’autres végétaux pour avoir plus d’effet.”

Alice – Paysagiste

Que planter au mois de mars ?

Le mois de mars ne permet pas de planter n’importe quelle culture. Mais il est quand même possible d’envisager la conception d’un petit espace potager sans parler du jardin au verger, sur le balcon ou bien un jardin d’ornement avec des massifs de fleurs. Si l’on souhaite s’adonner à la culture des fruits et légumes, il faut privilégier les semis de laitue, de fève, de chicorée et de betterave rouge. On peut aussi planter des poireaux et des tomates si on possède une serre au chaud. Les pommes de terre s’adaptent aussi à ce type de climat à condition de procéder au fumage du sol. On peut aussi envisager la plantation de l’ail rose, d’oignon et d’artichauts.

Pour le verger, on procède au taillage des arbres fruitiers et de la vigne si on en possède. L’arrosage est aussi recommandé pour une bonne reprise. Le mois de mars est aussi favorable au développement des cassissiers, des fruits rouges en arbuste et des framboises. Le greffage en fente des cerisiers est aussi envisageable mais cela ne peut se faire qu’une fois qu’il n’y a plus de gelée. Sur le balcon, lorsqu’on dispose déjà des plantes en pot, il est plus prudent de toujours les protéger jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de gel. Et si l’on souhaite l’orner de fleurs et de plantes, il vaut mieux attendre que le temps soit plus clément.

Pour ce qui est du jardin d’agrément, la pelouse doit être une priorité. On passe aussi au taillage de la glycine et des rosiers. On doit aussi prendre soin des plantes vivaces et des perce-neiges et préparer le terrain pour accueillir de nouveaux massifs. L’idée est donc de l’enrichir d’engrais biologique et d’attendre le bon moment pour faire ses premiers semis de fleurs. Ces fleurs annuelles doivent être protégées dans un voile de protection.

Bref, il est donc important d’effectuer quelques petits travaux d’entretien à son jardin dès le mois de mars. On peut soit entretenir les plantes après une longue période d’hibernation ou bien planter de nouvelles cultures pour avoir plus de végétaux dans son espace extérieur. Tout comme en cuisine, il n’y a pas non plus de limite en jardinage sauf notre imagination.

Nos autres guides dans la thématique jardin :