Comment faire un potager ?

Vous voulez créer un potager dans le jardin, mais vous avez peur de rater le coup, car vous n’avez jamais fait cela auparavant ? Sachez que nous sommes là pour vous aider. Avec ce guide, vous saurez comment faire un potager plus facilement. Effectivement, nous allons voir l’intervention étape par étape pour pour faire un potager soi même dans son jardin.

Comment faire un potager ?

Bien préparer son terrain

Avant d’aller plus loin dans la mise en place du potager, et pour commencer l’année avec un nouveau jardin prenez le temps de bien préparer le terrain peut vous faciliter les choses. Comment alors par vérifier le type de sol que vous avez dans le jardin vu que cela est indispensable pour l’intervention ? La meilleure option est de se baser sur un terrain sableux bien arrosé vu que c’est plus facile à travailler.

D’un autre côté, comprenez bien qu’un sol argileux vous demandera plus d’efforts même si celui-ci est plus riche et plus fertile pour un bon potager. En outre, il est indispensable de vérifier la nature chimique du sol. Sur une zone avec une forte composition d’acide, il est recommandé de faire certains amendements en calcaires. Vous pourriez par exemple y planter des tomates tout en prenant bien en compte la quantité de chlorose. Normalement, cela se vérifie pendant que les feuilles des tomates sont encore jaunes.

Utiliser l’Humus

L’augmentation du taux d’humus est possible si vous comptez obtenir des résultats plus intéressants dans votre potager. Effectivement, cela boostera la qualité du sol de votre jardin. Plus précisément, la forte ténacité en matière organique de l’humus lui permet d’améliorer la fertilité du sol tout en vous garantissant un meilleur rendement. Soulignons qu’il suffit de répandre une bonne quantité de matière organique au dessus de la préparation pour avoir de bons résultats. Dans tous les cas, comprenez bien que vous aurez le choix entre l’utilisation d’engrais verte et de compost ainsi que de fumier pour produire une bonne quantité d’humus dans le sol !

Quel type de potager vous convient ?

Comment faire un potager se base aussi sur le style que vous comptez mettre en place. Sachez alors que vous aurez le choix entre trois principaux types de potager à commencer par le type en parcelles. Nécessitant de l’arrosage et de l’entretien régulier, cette méthode vous permettra de disposer les légumes les uns près des autres. Chaque parcelle que vous aurez avec ce style de potager peut être connue sous le nom de « monoculture ». Si vous voulez appliquer cette technique, il est recommandé de bien traiter les risques d’apparitions de parasites causer par la promiscuité des plantes. Cela est aussi valable pour les invasions.

Le potager en carré

Vous pourriez aussi choisir un potager en carrés qui vous permettra de planter la variété de légumes qui vous convient à l’intérieur de nombreux carrés. Soulignons que ce type d’intervention se fait facilement sur n’importe quel type de terrain tout en vous demandant moins d’entretien contrairement à ce que vous pourriez l’imaginer. Assurez-vous de faire la plantation sur des planches de cultures de 9 ou 16 carrés. En outre, il vous est recommandé de trouver un terrain assez vaste pour l’application de cette technique pour que vous puissiez cultiver d’importantes variétés de légumes.

Le potager en ligne

En troisième position arrive le potager en ligne qui demande une rotation de cultures pour garantir de bons résultats. Vous serez aussi amené à associer de nombreux légumes pour l’intervention. Pour cette option, il vous est recommandé de mettre assez d’espace entre les lignes pour que vous puissiez passer correctement pendant l’entretien de votre potager. Le seul bémol concerne le fait que ce type de potager n’est pas bon pour un terrain plat. En plus de cela, vous aurez aussi besoin de beaucoup d’espace pour assurer la diversité des légumes.

”il n’y a rien de mieux que travailler sur une zone assez élargie tout en ayant plus de facilité à entretenir le potager.

Maxime, paysagiste

Bien diversifier les légumes tout en vous organisant

Si vous voulez profiter d’un potager répondant pleinement à vos attentes, vous devriez avant tout diversifier vos cultures tout en vous organisant correctement. Notez alors que l’exécution de ce type de projet ne s’improvise pas. Au contraire, vous devriez même tout préparer afin d’éviter les mauvaises surprises. Ainsi, pensez à cultiver plusieurs familles de légumes avec des plantes aromatiques et des plantes sauvages. Cela vous garantira de récoltes bien plus intéressantes. Sachez par exemple que les insectes butineurs ont tendances à se faire attirer par les fleurs ainsi que les herbes aromatiques. Autrement dit, la pollinisation de vos plantations sera plus facile.

Concernant l’organisation, il n’y a rien de mieux que travailler sur une zone assez élargie tout en ayant plus de facilité à entretenir le potager. Pour cela, il suffit de cultiver les haricots et les courges ainsi que les maïs sur la même ligne. Vous pourriez aussi mettre la laitue et les épinards au niveau des mêmes planches. En cas de besoin, il ne faut pas hésiter à utiliser des supports verticaux pour certains légumes comme les tomates ou les cornichons ainsi que les haricots.

Bien planifier la plantation des légumes

Pour réussir un potager, il est recommandé de mettre en place un système de rotation sur les plantations. Pour cela, vous serez amené à bien choisir les plantes qui se succèderont sur chaque parcelle de terrain. Le but de cette opération est d’améliorer la qualité du terrain vu que les nutriments offerts par celui-ci changent chaque saison. De plus, vous devriez prendre en compte les besoins de vos plantations.

Pour mieux vous aider, pensez à planter des légumes qui ne demandent pas trop de nutriments sur un vieil emplacement afin que le terrain puisse se reposer. Dans tous les cas, le mieux est de faire la plantation dans une journée nuageuse ou dans le soir. Ajouter à cela, pensez à séparer les cultures de 30 cm. De cette manière, vous n’aurez aucun souci à vous déplacer vu que vous devriez aussi entretenir votre potager de manière régulière.

Enfin, n’oubliez pas que la surface d’un potager peut être augmentée à tout moment une fois que vous vous sentez prêt à travailler un peu plus sur le terrain. Toutefois, vous pourriez commencer sur une petite surface de 30 à 50 m² si vous débutez dans le domaine.

Nos autres guides dans la thématique jardin :