Bambou : comment l’intégrer dans son jardin ?

Le bambou s’invite dans les tendances que ce soit pour valoriser notre intérieur ou notre espace vert. Mais un bambou est aussi synonyme de sérénité, de nature et de bien-être. On le trouve le plus souvent dans les jardins japonais. Pour créer une ambiance zen dans son jardin, il constitue un excellent choix. Mais comment intégrer le bambou dans un jardin ? Nos conseils.

Comment intégrer le bambou dans un jardin ?

Pourquoi planter du bambou dans son jardin ?

Dans l’idéal, on plante du bambou dans un grand jardin. Cette espèce a besoin de plus d’espace et de hauteur pour s’épanouir. La plantation de bambou exige tout de même de la rigueur, de la logique et de la créativité. On se demande parfois si ce n’est pas une bonne idée d’intégrer des bambous dans un jardin. Entretenir son jardin et plus précisément le bambou reste tout de même un obstacle sans oublier ses feuilles que l’on doit ramasser en permanence en hiver. C’est trop de travail pour quelqu’un qui n’est jamais à la maison.

Pourquoi choisir du bambou ?

Mais pourquoi alors planter du Bambou jardin ? Les raisons peuvent varier mais l’une d’elle concerne avant tout l’esthétique. Qui ne rêve pas de posséder un magnifique espace vert inspiré du jardin japonais. Cette essence du bois typique propose un très bel impact visuel qui favorise la détente et le repos. Le propriétaire pourra y pratiquer des activités physiques, de la méditation ou du yoga.

Mais il ajoute aussi un joli cachet à son environnement extérieur. Outre cela, le bambou est multi-usage. Il peut faire office de décor extérieur mais aussi de haie, de clôture, de bordures et de massif. On l’utilise bien souvent pour délimiter les espaces, pour masquer les bruits et les vis-à-vis ou bien, pour avoir plus d’intimité.

Comment l’installer dans son jardin ?

C’est une question que l’on se pose très souvent mais pour faire simple, il est important d’étudier ses caractéristiques et de comprendre ses différentes exigences. Comme toutes les plantes, le bambou possède aussi ses propres besoins mais cela dépend généralement de la variété. Il existe en effet des centaines de variétés de Bambou jardin que l’on peut certainement intégrer dans le jardin. Il suffit alors de déterminer l’emplacement idéal afin que chacun puisse trouver sa place. Notez également que ce type de plante pousse tout au long de l’année, donc, il n’y a pas forcément de saisons.

Quel type de bambou choisir ?

Elle pousse très vite et possède un feuillage toujours vert, c’est l’idéal pour en faire une haie légère et très protectrice. Vous pouvez alors l’entretenir à votre façon ou selon vos besoins en la faisant pousser librement ou bien taillé en carré. Il est aussi indispensable de choisir le type de bambou car toute variété ne permet pas de créer une haie. D’autres sont destinés aux clôtures et d’autres pour des fonctions spécifiques.

Le choix d’emplacement reste aussi une priorité et c’est pour cette raison qu’il est quasiment utile d’étudier leur besoin avant le vôtre. De plus, en bambou, ce ne sont pas les variétés qui manquent. Mais il se décline tout de même en deux sous famille. On retrouve alors la famille des traçants qui est composér de Phyllostachys, de Semiarundinaria, de Pleioblastus, de Sasa, Chimonobambusa et Shibatea. Puis, la famille des non traçants que l’on nomme aussi cespiteux. Elle comprend le Fargesia, le Chusquea, le Yushania, l’Indocalamus et le Thamnocalamus.

Quelles variétés faut-il planter dans son jardin ?

Pour orner son jardin de bambou, on peut s’inspirer de quelques variétés. Nous pouvons d’ailleurs retenir 5 variétés des non-traçants. Les bambous appartement à cette famille présentent l’avantage d’être moins envahissant et ne risquent pas de créer un désagrément avec le voisinage.

Le Fargesia rufa mérite tout bonnement sa place au milieu des autres plantations. Il peut être planté en pot ou en bac. On l’utilise aussi pour former une haie plus ou moins dense avec ses cannes vertes et dense. Il présente l’avantage de résister au climat du littoral et à la sécheresse.

Tout le monde est aussi attiré par le Bambou jardin Fargesia robusta. Il s’adapte à toutes les saisons et à une variation de température mais il a tout de même besoin de plus d’eau pour son développement. Plus imposant que le premier, il peut atteindre les 5 ou 6 m de hauteur. On peut l’utiliser pour les haies, un brise-vent ou un bel effet de séparation.

Le Fargesia murielae est aussi à recommander puisqu’il donne une forme de parapluie ou une sorte de touffe dense avec un port retombant. Cette plante s’adapte au climat méditerranéen et au climat océanique et offre une bonne résistance au froid soit jusqu’à 28°C. Que ce soit sur un emplacement ensoleillé ou à l’ombre, il se développe sur un sol neutre. On s’en sert alors pour atténuer les bruits extérieurs ou pour créer des écrans de verdure.

Évoquons également le Fargesia nitida qui se caractérise par sa croissance assez lente mais qui peut atteindre une hauteur de 4 m. Son port étant dressé et ses cannes possèdent un magnifique feuillage. En plein soleil ou à mi-ombre, cette plante résiste aussi au froid.

Enfin, le Fargesia angustissima, est aussi un choix judicieux pour ceux qui souhaitent créer une plantation de bambou en isolé, sur terrasse, en haie ou en bac. Cependant, elle a besoin d’un arrosage fréquent, d’un sol frais et riche et s’adapte particulièrement à un climat modéré. Cette variété se cultive au soleil pas trop torride et aussi à mi-ombre mais elle a aussi une faible résistance aux vents froids. Il est tout de même utile de savoir que pour planter des bambous de la famille des non-traçants.

Quelle taille pour un bambou ?

Il faut prévoir des espaces de 80 cm surtout pour la formation de haies. Mais outre les haies, les bordures et les clôtures, on peut aussi créer un mini-forêt de bambou dans son jardin ainsi que des massifs. Ce qui amènera confort visuel, touche d’exotisme et caractère à son jardin.

Pour les bordures, on peut opter pour le Shibataea, le Pleioblastus ou le Sasa. Pour le massif et le couvre-sol, on mise forcément sur le genre Sasa. Enfin, pour créer une mini-forêt, le Phyllostachys crée toujours un bel effet.

Nos autres guides dans la thématique jardin :