Sur quels critères se baser pour choisir une pompe à chaleur air air ?

Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, la question du choix du chauffage se posera tôt ou tard. En effet, pour rénover de façon efficace la situation thermique de son logement, il faut coupler à la fois un système de chauffage performant avec une bonne isolation thermique du bâti.

La pompe à chaleur, avec ses hautes performances énergétiques, est un candidat sérieux. Zoom sur cet appareil de chauffage pas comme les autres !

Pompe à chaleur air air

Pompe à chaleur air air, le confort au fil des saisons

On néglige parfois l’apport en chaleur dans l’ensemble de ses pièces de vie et pourtant, chaque année, le froid s’intensifie durant les périodes hivernales. C’est pourquoi, il va falloir trouver un bon système de chauffage afin de gagner un maximum de confort. Cependant, à quoi bon utiliser un chauffage si on ne l’utilise uniquement que durant cette période. Il existe bien des dispositifs qui s’utilisent au fil des saisons et s’adaptent aux températures extérieures. Il convient cependant d’entretenir sa pompe à chaleur air air régulièrement.

Les avantages pompe à chaleur air air

Parmi ceux-ci est la Pompe à chaleur air air. Comme son nom l’indique, ce système permet de récupérer les calories d’air en extérieur pour le transformer ensuite en air chaud. Ce dernier sera alors diffuser dans chaque pièce à l’aide d’un système bien complexe. L’avantage est que l’on fait des économies d’énergie contrairement à une pompe à chaleur air eau. A la différence de cette dernière, elle ne produit pas de l’eau chaude mais de chauffer les pièces.

Entre autres, on parle d’un plafond chauffant dont l’installation exige une forte maîtrise technique. C’est pour cette raison que l’on fait toujours appel à un professionnel agrée. La pompe à chaleur air air amène le confort aussi bien en hiver qu’en été. Et avec ses filtres, on parvient à assainir l’air dans la maison. De plus, son installation ne requiert aucun radiateur, la chaleur se répand à l’aide d’une console que l’on fixe sur le mur. On profitera ainsi d’un confort optimal dans toutes les pièces d’habitat et qu’on a la possibilité de régler la température de chacune d’elle en fonction de ses besoins.

Mode de fonctionnement

Avant même de passer aux différents critères de choix, il est normal de chercher à comprendre le mode de fonctionnement d’une Pompe à chaleur air air. On parle d’un principe de chauffage aérothermique qui capte les calories de l’air extérieur afin de chauffer le foyer d’une manière efficace. Ce qui va donc réduire sa consommation énergétique. Même si on utilise une alimentation électrique, la facture ne creusera pas un trou à son portefeuille.

Ainsi, pour le faire démarrer, on aura recours à deux unités, l’une sera placée à l’extérieur pour restituer les calories de l’air et l’autre installée à l’intérieur diffuse cette chaleur à travers toutes les pièces grâce à un ventilo-convecteur.

Ainsi, votre choix doit alors se baser sur ces principaux critères notamment l’unité extérieure, le circuit frigorigène et les émetteurs de chaleur. L’unité extérieure est la pièce maîtresse de cette machine et assure le cycle thermodynamique. Elle utilise un compresseur qui permet de faire circuler la chaleur dans le circuit frigorigène. Ce système récupère alors le gaz et accroît la pression. Plus la pression augmente, plus la chaleur le sera tout autant.

Le circuit fluide

Le circuit fluide joue aussi un rôle distinct dans ce processus car c’est lui qui va mettre en marche le fluide frigorigène et de transmettre la chaleur. Le circuit frigorigène est donc un gaz qui se transforme en un liquide une fois dans le circuit grâce à un détendeur. Ce fluide gazeux va donc chauffer l’air diffusé à l’intérieur du domicile.

Enfin, l’émetteur a aussi toute sa place dans l’ensemble car pour que la chaleur soit diffusée dans les pièces, il va falloir s’équiper d’un système de soufflerie que l’on appelle émetteur de chaleur. Il se présente sous deux formes notamment les ventilo-conducteur et le diffuseur centralisé. Ainsi, vous disposez suffisamment d’information sur le mode de fonctionnement d’une pompe à chaleur air air. Il ne reste plus qu’à poser quelques critères essentiels.

Comment choisir sa pompe à chaleur air air ?

Choisir une pompe à chaleur air air

Compte tenu de tous ces détails, on peut enfin se fixer sur quelques idées afin de choisir aisément sa Pompe à chaleur air air. En général, un tel système se décline en plusieurs variantes selon les marques de fabrications. Chacune d’elles se veut fournir le meilleur du marché en apportant davantage d’innovation dans leur concept.

Cela dit, le principe ainsi que les composants restent toujours les mêmes. Il faut tout de même évaluer la robustesse de la machine, son mode d’alimentation et ses différents composants. Notons que la puissance, les dimensions ainsi que la solidité de l’appareil rentrent totalement dans le critère. L’objectif est en effet de parvenir à obtenir un bon rendement dans la production de la chaleur.

”Il est aussi important de connaître le coefficient de performance de la pompe pour garantir son efficacité. Il est conseillé de choisir un modèle avec un COP supérieure ou égale à 3,9 afin d’obtenir une subvention.
Jean, Chauffagiste

Choix de l’unité extérieure

Ainsi, débutons pour l’unité extérieure qui reste un critère déterminant. Si cette dernière est moins robuste, elle ne résistera pas à tous les aléas du climat. En hiver, elle sera en effet mise à l’épreuve. Il est donc utile de choisir une unité extérieure avec un compresseur outre que le modèle à piston et qui ne consomme pas trop d’énergie. Il en est de même pour le ventilateur-échangeur. Cette pièce doit être aussi fiable et résistante et doit être équipée d’une bonne protection contre le froid et le givre. Le climat influence en effet le taux de rendement de la pompe à chaleur.

Ensuite, on doit aussi tenir compte du circuit de fluide en s’assurant de sa bonne performance car en cas de fuite, la pression sera fortement en baisse et par conséquent, on perdra davantage de chaleur. Il faut alors de préférence un circuit fait de cuivre avec une conception plus ou moins simple. On doit aussi considérer le choix des émetteurs de chaleur ! Les ventilo-convecteurs sont faciles d’installation et leur performance est déterminée par leur puissance. Donc, plus, ce système est puissant, plus, il diffuse suffisamment de chaleur. Le diffuseur centralisé quant à lui entraine de lourds travaux.

Nos autres guides sur la rénovation énergétique :