Tout savoir sur l’aide à la rénovation de l’habitat

Face à la situation écologique qui se dégrade, l’État s’est retroussé les manches et a décidé de passer à l’action. Les premières mesures ont été mises en place en 2005 avec le dispositif CEE, puis en 2012 et se sont grandement accentuées en 2020 avec la RT2020 notamment. Aujourd’hui, tous les ménages sont concernés par la problématique des performances énergétiques et les travaux de rénovation énergétique deviennent impératifs. Mais, si vous vous êtes un peu penché sur la question, vous savez que des travaux de rénovation demandent un investissement financier important, dont certains ménages ne disposent pas.

Afin d’alléger cette charge financière, des dispositifs d’aide ont été mis en place pour permettre à tous de procéder aux travaux de rénovation écologique dans sa demeure. De là, vous vous demandez certainement : quelles sont les aides mises à disposition du plus grand nombre ? Comment accéder à ces dernières ? Dans cet article, nous allons étudier ces questions.

Aide à la rénovation de l'habitat

Quels travaux permettent d’améliorer l’habitat ?

Avant de toucher l’aspect sensible des aides, vous devez savoir quels sont les travaux qui sont concernés en matière d’amélioration de l’habitat. Globalement, il y en a trois types :

Les travaux d’isolation. Ils ont pour fonction de combler les fuites thermiques qui sont sources d’un excès de consommation énergétique. Cela peut donc toucher les murs extérieurs, les murs intérieurs, les combles, les vitres, la toiture et le sol.

Les travaux de ventilation : pour préserver la qualité de l’air ambiant, il est important de travailler sur la ventilation intérieure. Elle permet d’évacuer les odeurs polluantes et de conserver la pureté de l’air.

Enfin, le chauffage fait également partie des travaux éligibles à une aide à la rénovation de l’habitat, parce qu’il définit en grande partie la consommation énergétique du ménage.

Maintenant que ces éléments sont clairs, étudions les aides à la rénovation pour 2021.

Aides à la rénovation de l’habitat : la liste pour 2021

En 2021, les aides à la rénovation de l’habitat restent abondantes. Bien que certains éléments disparaissent, d’autres sont reconduits et adaptés. Ainsi, rénover pourrait être plus facile que vous ne le pensez !

MaPrimeRénov’

Elle permet à l’ensemble des propriétaires, bailleurs comme occupants, d’accéder à une aide financière pour des travaux de rénovation énergétique. Cette aide forfaitaire est sans conditions de ressources ! Trois conditions doivent être remplies pour en bénéficier :

  • Le logement doit être situé en France (métropolitaine ou en outre-mer)
  • Le logement doit être bâti et achevé depuis au moins 24 mois
  • Les responsables de la rénovation doivent être des professionnels RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Les aides de l’ANAH

Les aides de l’ANAH concernent plusieurs types de travaux et chacun d’entre eux a une nomenclature particulière :

  • Habiter serein: pour les travaux de réhabilitation d’un logement en très mauvais état (plafonné à 50 000 €)
  • Habiter sain: pour les travaux d’adaptation d’un logement à la vieillesse et au handicap (plafonné à 20 000 €)
  • Habiter Facile: pour les travaux de rénovation énergétique (plafonné à 20 000 €)
  • Habiter mieux: pour tous les travaux de sécurisation de votre logement (20 000 €)

Ces montants sont hors taxe et plafonnés à 50 % du montant des travaux des ménages modestes.

L’Eco-prêt à taux zéro

Il s’agit d’un prêt à taux zéro, destiné à tout propriétaire d’un logement utilisé comme résidence principale dont les travaux sont achevés depuis plus de deux ans, sans condition de ressources.

Il permet de financer des travaux qui visent l’amélioration de la performance énergétique de votre habitat. La somme octroyée peut aller de 7 000 € jusqu’à 30 000 € suivant le type de travaux effectués !

Le chèque énergie 2021

De base, il s’agit d’un moyen de paiement des factures énergétiques, que l’État a mis en place pour assister les ménages modestes. Cette mesure avait pour objectif de faciliter à ces ménages la paie de leurs factures d’énergie, quelles qu’elles soient.

Mais le chèque énergie est également un moyen de financer une partie des travaux d’économie d’énergie dans votre logement. Le montant octroyé est reversé sur la base des revenus et celle du nombre de personnes dans le ménage.

Pour un revenu faible, plus la famille est grande, plus le montant accordé est élevé. Il peut aller de 10 700 € à 19 260 € avec majoration de 3 210 € pour chaque personne en plus dans le foyer. Ce chèque peut être cumulé avec le dispositif MaPrimeRénov’ pour maximiser vos bénéfices.

La prime énergie CEE

Pour inciter les ménages à réduire leur consommation énergétique, les primes CEE ont été mises en place. Ces primes sont versées au sein des ménages tous revenus confondus et est majorée pour les plus modestes.

L’exonération de taxe foncière

En 2021, l’exonération de la taxe foncière sera toujours d’actualité. De plus, la commune aura la capacité de plafonner cette exonération entre 50 et 90 % de la base imposable. Pour être aux faits de l’actualité, nous vous invitons à vous rapprocher de votre commune.

À qui demander de l’aide à la rénovation de l’habitat ?

Pour bénéficier des aides diverses aussi bien depuis l’agence nationale de l’habitat que de tous les autres organismes, il faut impérativement :

  • Vous rapprocher de votre commune. Avant de procéder à toute forme de travaux, c’est le premier endroit où vous devrez vous rendre pour avoir des informations claires sur les décisions prises en temps réel.
  • Faire une demande de Prime d’énergie avant la signature de votre devis en ligne auprès d’un énergéticien ou d’une société agréée.
  • Contacter les services de l’Anah.
  • Vous rapprocher de votre banque avec un dossier « emprunteur » préalablement rempli pour ce qui est de l’éco-prêt à taux zéro. Vous pouvez obtenir le formulaire directement sur le site de l’état.
  • Contacter le numéro vert 0 805 204 805, pour bénéficier d’un chèque énergie. Vous aurez là-bas, toutes les informations dont vous avez besoin.

Nos autres guides sur la rénovation énergétique :