Comment faire une rénovation de carrelage au sol ?

Même si le carrelage fait partie des revêtements sol les plus solides, il n’est pas inhabituel de le voir perdre en éclat au fil du temps. Le problème n’est pas forcément lié à un manque d’entretien. Carreaux abîmés et fragilisés, rayures prononcées, joints creusés et noircis, etc. Ces problèmes sont parfois la simple conséquence du temps. Rassurez-vous, vous ne faites pas partie de l’exception qui n’a pas pu préserver son carrelage neuf pendant des années. Toutefois, quelques travaux de rénovation s’imposent. Alors comment rénover son carrelage au sol ? Nous vous disons tout dans cet article !

Rénovation carrelage sol

Pourquoi rénover son carrelage au sol ?

On peut opter pour la rénovation d’un sol carrelé pour plusieurs raisons. Le carrelage est un des revêtements du sol les plus solides avec une durabilité considérable. Cependant, comme tous les revêtements de sol, il n’échappe pas à l’usure du temps et doit être changé ou réhabilité après une certaine période. Ainsi pour conserver la sublime allure que votre sol offre à votre propriété, il faut rénover votre carrelage, soit en réparant l’existant soit en posant un autre revêtement de sol, un type de carrelage différent, par exemple. Opter pour une rénovation complète vous permettra d’entrevoir de nouvelles perspectives pour votre intérieur.

L’avantage avec le carrelage, c’est qu’il se décline en une multitude de coloris et de textures et peut parfaitement s’allier à tout type de décoration. Sa faculté d’adaptation le place très souvent au-dessus des autres matériaux dans le choix habituel de rénovation du sol pour les logements. Il est aussi parmi les plus résistants aux chocs et aux compressions, un argument fort. En lui, vous avez le parfait allié pour votre logement. Reste à trouver le parfait carrelage pour vos pièces.

Rénovation carrelage au sol : par quel revêtement le remplacer ?

Le carrelage est un matériau noble qui se décline en plusieurs formes, couleurs, finitions et motifs. C’est cette diversité qui lui donne aussi une dimension artistique. Quels sont donc les différents types de carrelage au sol ? À quel prix pouvez-vous les trouver ? On détaillera les offres au maximum pour vous faciliter la tâche dans vos choix de carrelage sol.

  • Le carrelage au sol en céramique qui se compose des variantes suivantes : grés cérame emmaillé, grés cérame pleine masse, tomettes et émaux, terre cuite. L’entretien de ces variantes se fait à l’eau et au savon ou détergeant adapté. Les prix de ce type de carrelage oscillent entre 20 et 120 €/m².
  • Le carrelage au sol en pierre. Il donne la possibilité d’avoir des couleurs naturelles variées. On y dénombre : le granit, le calcaire, le marbre. Ce type de carrelage nécessite une pose délicate due à son poids extrême. Aussi, ce carrelage se doit d’être antitache et imperméabilisé. Comptez entre 40 et 250 €/m² pour son achat.
  • Le carrelage au sol en mosaïque. Il se décline sous forme de papier, de filet ou de rouleau. Il résiste à l’humidité, aux tâches et à l’usure, l’idéal pour rénover les pièces humides – comme le sol carrelé de la salle de bain. Juste de l’eau et du savon suffisent pour son entretien. Le prix du mètre carré varie quant à lui entre 15 et 80 €.
  • Les carreaux de ciment. Ils reviennent de plus en plus à la mode et sont parfaits pour un carrelage de maison ancienne. Très résistants et solides, ils offrent une large variété de couleurs et motifs. L’entretien nécessite juste un peu de savon noir. Son prix est dans la fourchette de 35 à 150 €/m².

Il existe bien sûr des solutions alternatives au carrelage traditionnel, comme les versions clipsables avec joints intégrés. C’est particulièrement utilisé en rénovation notamment parce que ça n’implique pas de retirer tout l’existant. Le prix de ce carrelage au sol oscille quant à lui entre 40 et 50 € / m² en moyenne.

Tous ces types de carrelages présentés, vous vous demandez très probablement comment bien gérer votre chantier ? Ci-dessous, quelques points de vigilance pour vous aider dans vos travaux de rénovation complète ou de recouvrement d’un carrelage au sol.

Les risques les plus récurrents dans les travaux de mise en place de carrelage sont :

  • Les risques liés à la manutention
  • Les risques chimiques
  • Les risques d’inhalation de poussières
  • Les risques liés aux chutes

Ce sont les points principaux sur lesquels vous devrez être attentif pour vous assurer d’avoir une pose sans embûches.

Consultez nos guides travaux de rénovation de carrelage sol

 À qui faire appel pour la rénovation de son carrelage au sol ?

La plupart du temps quand on a des travaux à réaliser, on essaie de réduire les charges au maximum. La première question qu’on se pose généralement est de savoir si nous-même pouvons réaliser nos travaux. La réponse : c’est risqué ! L’idéal ici est de faire appel à des professionnels pour vous assurer un travail de qualité qui respectera les normes en vigueur pour ce type de travaux.

Selon votre localisation, vous pouvez avoir accès très facilement sur une multitude d’artisans professionnels du domaine qui seront ravis de redonner un coup d’éclat à votre sol. Intérieur comme extérieur, ils vous assureront un travail de qualité tout en respectant vos exigences.

Vous n’aurez qu’à choisir votre rénovateur carrelage selon votre budget. Notez tout de même que le prix moyen d’une pose par un artisan se situe entre 30 et 50 €/m², en plus du matériel.

Changer son carrelage : le matériel nécessaire

La marche à suivre ici dépend de si vous comptez effectuer une rénovation complète ou une remise en état, ou encore si vous optez pour un recouvrement du carrelage au sol. Qu’elle que soit l’option choisie, faites appel à un artisan au préalable, lequel jaugera de la nature du carrelage et des possibilités de rénovation les plus adaptées à votre budget. Après analyse, le professionnel réalisera un devis en accord avec vos exigences et rendra votre carrelage plus luisant que jamais !

Plus concrètement, voici ce dont vous aurez besoin pour la pose de votre carrelage au sol :

  • Évidemment, du carrelage dont le nombre variera en fonction de la taille de l’accessoire et de celle de l’espace à aménager
  • Une perceuse
  • Une meuleuse d’angles avec un disque de coupe spécialement adapté pour le carreau
  • Une coupe-carreaux
  • Un trépan diamant
  • Des plinthes pour peaufiner votre installation

Si vous avez opté pour des carreaux non adhésifs, vous devriez également investir dans des joints et une colle spéciale carrelage. À cela s’ajoutent le matériel classique du bricoleur de base : truelle, règle de maçon, peigne à colle, équerre, etc. Vous pourrez aussi avoir besoin de croisillons pour la pose.

Poser du carrelage au sol : mode d’emploi étape par étape

Les préparatifs avant la pose

Afin de faciliter l’adhérence des joints et des colles quand vous devez poser du carrelage et aussi pour assurer la stabilité de la structure, vous devez vous lancer dans quelques préparatifs avant la mise en place en elle-même.

Certes, le carrelage a l’avantage de pouvoir s’adapter et se coller avec n’importe quelle surface de base, mais il faut en amont une structure propre, sèche et bien nivelée. Il en va aussi de l’esthétisme de la pose. Le nivelage peut se faire via des enduits ou par des travaux de ragréage.

Si vous avez opté pour du carrelage avec des motifs, avant la pose, il convient de faire un plan de la mise en place afin de vous assurer que les dessins ressortent de la bonne manière. Certains professionnels vous conseilleront cette étape, qui est plus connue sous le nom de calepinage. Il s’agit de faire un plan de la pose de votre sol en commençant par déterminer la place de votre premier carreau. Le calepinage s’applique même pour la pose de carreaux sans motifs. Et pour cause, il permet de prévoir le taillage et les différentes coupes liées aux accessoires en fonction des caractéristiques de votre bâti : emplacement des portes, des radiateurs, taille de la pièce, etc.

La pose du carrelage à proprement parler

Pour réussir la pose de votre carrelage, vous devez poser les carreaux d’une ligne à une autre. Songez en amont à préparer les joints et les colles et à avoir le tout à disposition, cela impactera sur la rapidité des travaux. Afin de vous assurer que la pose soit bien droite, prenez votre règle et tracez une ligne au sol que vous allez devoir suivre. Pour ce qui est des carreaux XXL, particulièrement tendances, nous vous conseillons une pose par le centre.

Prenez avec une truelle un peu de joint que vous allez étaler sur le sol. Raclez légèrement avec le peigne à colle afin de faciliter l’adhérence du produit. Placez les carreaux à un angle de 60° ; puis glissez simplement vers le bas et appuyez sur le carreau afin de vous assurer de sa bonne adhérence. Tapotez légèrement avec le maillet ; vérifiez que la pose ait bien été nivelée. Puis recommencez la démarche pour chaque carreau.

Pour ce qui est de la quantité de joint et de colle à utiliser ; sachez que vous devez en mettre assez pour permettre non seulement au carrelage de se coller au sol, mais aussi aux carreaux de s’entre coller ensembles. Pendant que les joints prennent, vous pouvez utiliser les poinçons.

Les finitions

Il faut patienter quelques heures pour que les joints prennent et vous lancer dans les travaux de finition. Par exemple, malgré toute l’application que vous avez mise dans vos travaux, il se peut que les joints débordent légèrement sur la surface. Vous devez nettoyer votre revêtement de sol. Il suffit d’un peu d’eau et d’une éponge. Pour aller plus vite, vous pouvez également utiliser une taloche. Dans ce second cas, il faudra faire un mouvement en oblique par rapport au carrelage. Il faudra ensuite poser les plinthes, un autre chantier qui doit respecter des normes de pose spécifique.

Quelques astuces pour bien choisir votre revêtement de sol

Il peut arriver que votre budget soit assez réduit pour procéder à une rénovation totale. Voici quelques astuces pour faire une rénovation économique :

  • Remplacer quelques carreaux: seulement quelques carreaux sont défectueux. Plutôt que de tout refaire, remplacer un carreau ou deux peut totalement changer l’allure de votre sol…
  • Peignez tous vos carreaux: peindre totalement les carreaux peut être un excellent moyen de réduire considérablement les charges. Il s’agira surtout pour vous de redonner un nouveau visage à vos carreaux sans nécessairement avoir besoin de tout refaire à 0.
  • Nettoyez les joints usés ou enlevez-les totalement: rien de pire que les joints usés pour gâcher l’allure de votre sol. Les enlever peut véritablement vous donner le coup de boost dont vous avez besoin.

Voilà, désormais vous êtes préparé à toute éventualité. Nous vous recommandons tout de même d’opter pour un pro dans votre démarche de rénovation de carrelage au sol. Vous vous épargnerez ainsi bien des peines.

Tous nos guides en rénovation :