Comment préparer son mur avant une couche de peinture ?

renovation peinture

Réparer et préparer un mur avant d’appliquer une couche de peinture est un processus indispensable pour réussir ses travaux de rénovation. En effet, si un mur se répare ou se prépare mal, la peinture pourra ne pas adhérer et les teintes inégales apparaîtront lors du séchage. De plus, la peinture formera des sortes de grumeaux et finira par s’écailler et se décoller quelque temps plus tard, ce qui aboutira alors à un rendu non durable et inesthétique. Raison pour laquelle on recommande grandement de bien réparer et de préparer votre mur avant une couche de peinture. Découvrons ensemble comment faire, étape par étape.

Etape 1 : s’équiper du matériel adéquat

En dehors du temps et beaucoup de patience, il va vous falloir :

  • Les adhésifs de masquage ;
  • Une bâche de protection ;
  • Une éponge ;
  • Des chiffons secs et propres ;
  • Du papier abrasif à grains fins ;
  • Un produit de lessive et vaisselle du genre Saint-Marc ;
  • Une spatule à reboucher ;
  • Un enduit de rebouchage.

Etape 2 : préparer la pièce

Pour éviter de petits accidents, il est préférable de préparer la pièce qui recevra la peinture en amont. Pour cela, voici comment procéder :

  • Enlever des murs tous les ornements et tableaux.
  • Débarrasser au maximum la pièce concernée pour avoir assez d’espace pour peindre.
  • Il faut protéger tous les meubles qui ne peuvent pas bouger à l’aide d’une bâche de protection.
  • Protéger également le sol avec des cartons dépliés ou une bâche de protection.
  • Ensuite, au niveau de la base des plinthes, fixer les cartons ou la bâche à l’aide de l’adhésif de masquage.
  • Avec l’adhésif de masquage, il faut protéger tout ce qui ne doit pas recevoir la peinture, comme les interrupteurs, les prises électriques, les goulottes, les plinthes, etc.
  • Si le mur possède un radiateur ou des appliques, on recommande de les enlever pour avoir un rendu plus abouti et parfait.
  • Pour des raisons de sécurité et de tranquillité, il faut couper l’arrivée de l’électricité dans la pièce à peindre.
  • Démonter les appliques et chauffages et les évacuer de la pièce.

renovation peinture

Etape 3 : nettoyer le mur

Avant d’appliquer la peinture sur votre mur, il faut bien le nettoyer. C’est une étape qui se fait en fonction de l’ancien revêtement et de l’état du mur. Par exemple :

  • Lorsque le mur a déjà de la peinture, il faut retirer au maximum cette ancienne peinture. Pour cela, prendre une éponge imbibée d’eau chaude avec un de liquide vaisselle ou une lessive et frotter sur le mur. Ensuite, rincez avec de l’eau claire et patientez quelques heures, le temps que cela sèche.
  • Si le mur est couvert d’enduit ou en plâtre, le dépoussiérer avec un chiffon sec, propre et doux. Puis, le nettoyer avec une éponge trempée d’eau chaude et du liquide de lessive ou de vaisselle. Rincer à de l’eau claire et le laisser sécher.
  • Quand c’est le papier peint qui recouvre le mur, il faut d’abord enlever ce dernier. S’il s’agit d’une décoration ancienne, elle peut s’avérer difficile à se décoller. Dans ce cas, une astuce pour rendre la tâche plus aisée est de louer une décolleuse à papier. Plus encore, pour les modèles très fins qui adhèrent fortement au mur. Une fois le travail fait, nettoyer le mur avec une éponge imbibée d’eau chaude et laisser sécher.

Etape 4 : réparer le mur

Vous avez bien protégé la pièce et les murs sont propres, ce qui signifie que le plus gros a été fait. Maintenant, il vous faut procéder à la réparation du mur, ce qui consiste à gommer les fissures pour qu’il soit complètement plat. Pour cela, faites une inspection complète du mur afin de rechercher toutes les fissures, les trous, et les reboucher. Sans quoi, ces derniers apparaîtront avec la nouvelle peinture et gâcheront le rendu voulu.

Pour reboucher les fissures et tous les trous, il faut les agrandir un peu plus en faisant un grattage à l’aide d’une pointe de couteau. Ensuite, bien dépoussiérer avant de mettre un enduit de rebouchage et lisser la surface à l’aide d’une spatule adéquate. Dès que l’enduit a séché, faire un ponçage sur la surface grâce à un papier à grains fins et enlever la poussière à nouveau.

Gommez toutes les aspérités avec un papier abrasif à grains fins et dépoussiérez l’ensemble des surfaces.

Si des traces d’humidité apparaissent sur le mur, il faut y remédier avec un traitement adapté. Ceci permet d’éviter l’apparition des moisissures sur la nouvelle peinture.

Etape 5 : poser la nouvelle couche de peinture

Enfin le mur est propre, beau, sec, réparé et préparé à recevoir la nouvelle peinture ! Mais avant, on vous conseille de mettre d’abord une couche primaire d’accrochage. Cette dernière favorisera l’adhésion de la peinture et la rendra ainsi bien plus durable.