« On a divisé notre facture d’énergie par 2 » : avec ces travaux, ils économisent 2473 € par an

Par L'équipe Optireno

"On a divisé notre facture d'énergie par 2" : avec ces travaux, ils économisent 2400 € par an
Partagez cet article sur votre réseau favori !

Elodie et Marin, couple de lillois, ont entrepris des travaux importants de rénovation énergétique quand elles se sont rendu compte que leur facture d’électricité dans leur nouveau logement était exorbitante. On est allé chez eux afin de récolter leur témoignage pour, espérons, vous donner envie de faire la même chose chez vous ! Vous payez votre électricité beaucoup trop chère ? Alors suivez ces conseils.

Comment vous êtes-vous rendu compte que votre logement était très mauvais en matière de performance énergétique ?

Elodie : « On a acheté cette maison il y a deux ans, c’était un coup de cœur. On savait qu’elle était ancienne et qu’il y avait des travaux à faire, mais on ne se doutait pas qu’elle était si mal isolée. On a eu la mauvaise surprise quand on a reçu notre première facture d’électricité : plus de 300 euros par mois ! On se chauffait au radiateur électrique, mais on avait toujours froid. On a vite compris qu’il fallait faire quelque chose.« 

Marin : « On a contacté un conseiller énergie qui nous a fait un bilan thermique de la maison. Il nous a expliqué qu’on perdait beaucoup de chaleur par les murs, le toit et les fenêtres. Il nous a proposé plusieurs solutions pour améliorer notre confort et réduire notre consommation d’énergie : changer les fenêtres, isoler les combles, installer une pompe à chaleur, mettre des panneaux solaires…« 

Elodie : « On a décidé de faire tous ces travaux, même si ça représentait un gros investissement. On a bénéficié d’aides financières de l’État, comme MaPrimeRénov’, la prime énergie, l’éco-prêt à taux zéro… Ça nous a permis de réduire le coût des travaux de moitié !

Bon à savoir : un rappel sur les aides disponibles

Ci-dessous les montants de l’aide MaPrimeRénov’ en fonction des travaux envisagés !

Type d’opération éligible/équipement installé
Type d’opération éligible/équipement installé
Montant min/max de l’aide MaPrimeRénov’ selon revenus
Chaudière à granulés5 000 à 11 000 €
Chaudière à bûches4 000 € à 9 000 €
PAC air/eau3 000 € à 5 000 €
PAC géothermique ou solarothermique5 000 € à 11 000 €
Poêle à granulés1 500 € à 2 500 €
Poêle à bûches1 000 à 2 500 €
Chauffe-eau thermodynamique400 € à 1 200 €
Foyers fermés ou inserts800 à 2 500 €
Partie thermique d’un équipement PVT eau1 000 € à 2 500 €
Système solaire combiné5 000 à 11 000 €
Chauffe-eau solaire2 000 € à 4 000 €
VMC double flux1 500 € à 2 500 €
Audit énergétique300 € à 500 €
Raccordement aux réseaux de froid ou de chaleur400 € à 1 200 €
Isolation thermique des fenêtres40 € à 100 €/équipement
ITE15 €/m² à 75 €/m²
ITI7 €/m² à 25 €/m²
Isolation de toiture terrasse15 €/m² à 75 €/m²
Isolation des rampants de toiture/plafonds de combles7 €/m² à 25 €/m²
Source : chiffres tirés de Heero.fr sur leur page des plafonds d’aides de MaPrimeRénov’. Elodie et Marin ont réalisé les travaux suivants : remplacement des fenêtre, isolation des rampants de toiture, touché 6800 euros d’aides cumulées, prime CEE et MaPrimeRénov’ cumulées.

Comment se sont déroulés les travaux ?

Marin : « On a fait appel à des artisans qualifiés et certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), qui nous ont accompagnés tout au long du projet. Ils ont été très professionnels et efficaces. Ils ont commencé par changer les fenêtres, qui étaient en simple vitrage, par des fenêtres en double vitrage avec des volets roulants. Ça a déjà fait une grosse différence au niveau du bruit et de la luminosité« .

Elodie : « Ensuite, ils ont isolé les combles, qui étaient complètement vides. Ils ont utilisé de la laine de verre, un matériau isolant et écologique. Ils ont aussi posé un pare-vapeur pour éviter les problèmes d’humidité. On a gagné plusieurs degrés dans les chambres, c’est très agréable« .

Marin : « Puis, ils ont installé une pompe à chaleur air-eau, qui remplace notre ancien chauffage électrique. La pompe à chaleur récupère les calories de l’air extérieur pour chauffer l’eau qui circule dans les radiateurs. C’est un système très performant et économique, qui consomme peu d’électricité« .

Elodie : « Enfin, ils ont mis des panneaux solaires sur le toit, qui produisent de l’électricité verte. On peut revendre le surplus à EDF, ce qui nous permet de réduire encore plus notre facture d’énergie. On est autonomes à 80 % en électricité, c’est génial« .

Marin : « Les travaux ont duré environ six mois, mais ça valait le coup d’attendre. On a vu la différence dès le premier hiver : on n’a plus jamais eu froid, et on a économisé plus de la moitié de notre budget énergie. On est très satisfaits du résultat !« 

Combien avez-vous économisé sur votre facture d’énergie suite à ces travaux ?

Elodie : « Avant les travaux, on payait environ 3600 euros par an d’électricité, soit 300 euros par mois. Après les travaux, on paye environ 1200 euros par an, soit 100 euros par mois. On a donc économisé 2473 euros par an. C’est énorme !« 

Marin : « Et ce n’est pas tout ! On gagne aussi de l’argent grâce aux panneaux solaires. On revend à EDF l’électricité qu’on ne consomme pas, ce qui nous rapporte environ 600 euros par an. Au total, on économise donc 3000 euros par an sur notre facture d’énergie, soit près de 250 euros par mois. On estime que notre investissement sera rentabilisé en moins de 10 ans. Et après, ce sera que du bénéfice ! On est vraiment contents d’avoir fait ces travaux, on se sent mieux chez nous et on fait un geste pour l’environnement.« 

L'équipe Optireno