Rangements de vélo en intérieur : Comment s’y prendre ?

Le rangement intérieur de vélo est une pratique de plus en plus courante. Comment optimiser votre rangement d’intérieur pour un vélo ? Un vélo peut faire pâle figure à l’entrée lorsqu’on ne possède pas de garage pour le ranger. Il se révèle être dangereux tout de même de le stationner dans le jardin ou devant le portail étant donné qu’il sera exposé aux regards indiscrets. Mais comment ranger au mieux son vélo à l’intérieur sans qu’il empiète la décoration déjà mis en place ? Les détails avec des conseils de professionnels de l’aménagement intérieur.

Rangements de vélo

Rangement intérieur pour vélo, stationnez votre vélo en intérieur

Où et comment rangez-vous votre vélo ? Dans le garage ? Dans le hall d’entrée ? Devant la porte de chez vous ? Sachez qu’aujourd’hui, différentes alternatives originales et pleines de bon sens existent pour vous facilitez votre rangement intérieur. Elles vous feront non seulement gagner de la place mais vous permettront également de sécuriser votre monture. Mieux encore, elles vous offriront la possibilité d’intégrer votre vélo à votre déco

”n’hésitez pas à placer votre vélo (même sans le support) afin de prendre conscience de la place nécessaire. Cela vous permet de vous rendre compte si l’endroit choisi n’est pas gênant ou inadapté.

Julie, décoratrice d’intérieur

Les différents types de rangement possible

Malgré le développement du marché automobile, un vélo restera au goût du jour. Très pratique pour le déplacement, on profite d’une grande aisance dans la manipulation de cet engin. Mais on croyait tout connaître sur son mode de stationnement. Dans la plupart du temps, on ne l’utilise que dans les grandes occasions ou bien pendant le week-end, ce qui veut dire qu’il restera stationner dans son coin. Mais encore faut-il trouver où le ranger à l’intérieur de la maison lorsqu’on ne dispose pas d’un garage ni d’un jardin.

En somme, il va falloir penser malin en envisageant toutes les possibilités de rangement intérieur pour vélo. Cela peut se faire logiquement sous l’escalier lorsque la monture est assez légère et ne gagne pas trop de place. Mais dans le cas inverse, il faut rechercher d’autres places plus aisées et qui ne risquent pas d’étouffer l’espace en question. En général, tout est possible du moment que l’on possède un sens de la pratique et de l’organisation.

On peut certainement envisager un stationnement au sol, au mur et pourquoi pas au plafond. Cela aura certainement l’air saugrenue mais c’est lorsqu’on s’y met que l’on parvient à mieux s’y retrouver. Ce ne sont pas les options qui manquent du moment que l’on dispose des supports.

Bien évaluer sa monture avant le rangement

Pour un rangement de vélo assez efficace, il va falloir étudier de près sa monture et ses caractéristiques techniques. En somme, on évalue en premier lieu la dimension du vélo, s’il est beaucoup plus imposant, impossible de le placer dans un endroit restreint comme sous l’escalier. Et c’est encore plus pire lorsqu’on aborde le poids, s’il est léger comme un plume, on peut certainement le suspendre, dans le cas inverse, le stationnement au sol est presque inévitable.

Ainsi, il est indispensable de bien étudier le poids et la dimension de sa monture avant de l’installer aveuglement dans un endroit qui ne se prête pas à ce type d’exigence. D’autre part, il n’est pas non plus évident de ranger un vélo dans un espace trop étroit. Et pourtant, un stationnement au mur demeure une excellente solution gain de place. Il est alors indispensable de bien étudier les lieux et chaque espace intérieur et de choisir une surface perdue pour bien ranger son vélo sans pour autant le détériorer ni casser d’autres objets.

Prenez en compte le poids de votre vélo

Le poids de votre vélo peut sembler un facteur anecdotique. Pourtant, si vous devez soulever chaque jour un vélo très lourd pour le suspendre ou le descendre de son support, cela peut devenir un problème.

Les différents types de pose de son vélo

Outre l’emplacement comme au sol, sur le mur ou du haut de son plafond et même en suspension, toujours utile de connaître les différents types de pose possible en gardant toujours la logique des choses. En général, on peut certainement opter pour un rangement d’intérieur pour vélo à l’envers et sous l’escalier.

Le hall de l’entrée demeure aussi un lieu idéal pour intégrer sa monture dans la décoration. Dans ce cas, on le place en parallèle au mur pour servir de petite étagère. On peut également l’accrocher à l’envers d’un escalier, ou dans un espace peu utilisé. Cela ajoutera d’autant plus une touche déco. Quant aux supports, il est possible d’user des béquilles, des râteliers, des supports amovibles, ou bien, des crochets pour suspendre le vélo sans qu’il soit tombé et se casser.

Plusieurs rangements envisageables

Le plafond, un rangement en suspension

Utiliser le plafond comme porteur de vélos pour ranger en mode pratique et malin. L’astuce est simple. Accrochez bien fixement votre support au plafond de votre garage ou abri.
Attention ! Pour une sécurité optimale, il faut bien calculer la distance entre le sol et le support au plafond ! Sinon gare à la tête !

Le mur, un allier de taille

Pour ranger malin vos bicyclettes, l’idéal est de les fixer au mur de votre garage ou de votre abri. Comment ? En accrochant des portes- vélos ou des rangements tout simplement à la paroi. Entre le bois, l’inox ou le métal, il y en a pour tous les goûts.

Nos autres guides dans l’aménagement intérieur :