Votre appartement ou maison est-elle une passoire thermique ? Les 5 signes qui ne trompent pas

Par L'équipe Optireno

Votre appartement ou maison est-elle une passoire thermique ? Les X signes qui ne trompent pas
Partagez cet article sur votre réseau favori !

La notion de passoire thermique désigne un logement mal isolé, qui laisse s’échapper la chaleur et fait grimper la facture énergétique. Pour savoir si votre habitation est concernée et que vous devez entreprendre des travaux d’isolation, voici quelques indices qui doivent vous alerter.

1. Des vitres qui laissent passer l’air froid

Si vous ressentez régulièrement des courants d’air près de vos vitres lorsque les fenêtres sont fermées, cela peut-être un signe que votre habitation est une passoire thermique. Les joints défectueux ou absents autour des fenêtres permettent en effet à l’air froid extérieur de pénétrer dans le logement. Assurez-vous donc de vérifier l’état des joints pour éviter les déperditions d’énergie et améliorer l’isolation.

Remplacer les fenêtres à simple vitrage

Les fenêtres à simple vitrage sont moins performantes en termes d’isolation par rapport aux doubles vitrages modernes. Si votre logement en possède encore, il est fortement recommandé de les remplacer pour limiter les pertes de chaleur et réduire votre consommation énergétique.

2. Murs humides et tâches d’humidité

Les murs suintants et les tâches d’humidité peuvent être des signes de problèmes d’isolation thermique. L’humidité excessive dans les pièces peut entraîner l’apparition de moisissures, qui fragilisent la structure du bâtiment et nuisent à la qualité de l’air intérieur. Il convient donc de traiter rapidement ces problèmes pour protéger la santé des occupants et préserver le bâti.

Identifier les sources d’infiltration

Pour résoudre le problème d’humidité, il est nécessaire d’identifier les causes. Parmi elles, on retrouve souvent :

  • des infiltrations au niveau de la toiture ou des murs extérieurs,
  • une isolation dégradée ou peu performante,
  • un système de ventilation insuffisant ou déficient.

3. Sensation de froid persistante ou chaleur insoutenable

Si vous avez constamment froid chez vous, même lorsque le chauffage fonctionne, c’est un indice que votre maison pourrait être une passoire thermique. Lorsque l’isolation est défaillante, il est plus difficile de maintenir une température confortable à l’intérieur du logement, ce qui peut également se traduire par une facture énergétique plus élevée.

En été, c’est l’inverse : votre logement ne retient pas la chaleur, et devient une vraie fournaise. A l’inverse d’une passoire thermique, il devient une « bouilloire thermique », nom trouvé par la fondation Abbé Pierre qui lutte contre les logements indécents.

Vérifier le niveau d’isolation et de chauffage

Pour identifier si votre habitation souffre d’une mauvaise isolation, vous pouvez procéder à quelques vérifications :

  1. Inspectez vos combles et greniers pour détecter des signes de déperdition d’énergie tels que l’absence ou l’altération de la laine de verre.
  2. Vérifiez que le système de chauffage est adapté à la surface de votre logement et fonctionne correctement, en contrôlant par exemple les radiateurs et la chaudière.

4. Phénomène de condensation sur les vitres et murs

La condensation qui se forme sur les vitres ou les murs froids peut être un signal d’alerte. En effet, elle témoigne d’un déséquilibre entre l’humidité de l’air intérieur et la capacité d’évacuation des vapeurs d’eau. Lorsque l’isolation thermique n’est pas suffisante pour prévenir ces problèmes, il est possible d’observer

Améliorer la ventilation pour limiter la condensation

La ventilation est négligée, mais elle est pourtant très importante. Pour éviter la condensation, il est primordial de mettre en place une ventilation efficace. La mise en place d’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) permet d’évacuer l’humidité produite quotidiennement par les activités domestiques et contribue ainsi à assainir l’intérieur du logement et à maintenir un climat ambiant adéquat.

5. Un logement classé F ou G sur le DPE

Bien sûr, la façon la plus simple de savoir si votre logement est une passoire thermique est de regarder votre diagnostic de performance énergétique : si il est classé F ou G, vous êtes officiellement une passoire thermique ! Cela signifie entres autres que les propriétaires de ces logements ne peuvent plus les mettre en location. Ils doivent entreprendre des travaux pour améliorer leur DPE.

Faire appel à un spécialiste pour diagnostiquer votre maison

Si vous avez constaté plusieurs de ces signes dans votre habitation, il est conseillé de faire appel à un professionnel spécialisé pour réaliser un diagnostic énergétique. Il sera en mesure de déterminer si votre logement est effectivement une passoire thermique et vous proposera des solutions pour améliorer votre confort et réduire votre facture énergétique.

L'équipe Optireno